Cinq dates du festival GeNeRiQ pour une création avec Arnaud Robotini

Le festival GeNeRiQ revient cet automne avec cinq dates, autour d’une création associant Arnaud Rebotini et le collectif Omezis. Dans le nord Franche-Comté, on attend le spectacle le 23 octobre au Moloco et le 29 octobre à La Poudrière.

Le festival GeNeRiQ revient cet automne avec cinq dates, autour d’une création associant Arnaud Rebotini et le collectif Omezis. Dans le nord Franche-Comté, on attend le spectacle le 23 octobre au Moloco et le 29 octobre à La Poudrière.

Ce festival, on le découvre souvent en début d’année. En janvier, février. Un festival qui anime des lieux insolites à Belfort, Montbéliard, Mulhouse, Besançon et Dijon. C’est le festival GeNeRiQ, celui « des tumultes en ville », comme l’aiment à le décrire les organisateurs, que sont les salles de musiques actuelles de ces territoires – La Vapeur à Dijon, La Rodia à Besançon, Le Moloco à Audincourt, La Poudrière à Belfort et Le Noumatrouff à Mulhouse – associées aux Eurockéennes. La crise sanitaire a eu raison de son édition 2021.

Mais des dates sont déjà programmées, du 22 au 31 octobre, à La Vapeur à Dijon, au Moloco à Audincourt, à La Poudrière à Belfort, à La Rodia à Besançon et au Noumatrouff à Mulhouse. Le chef de file de l’électro française, à la moustache iconique, Arnaud Rebotini, s’associe au bouillonnant collectif strasbourgeois Omezis pour proposer une création, qui s’est montée à la suite d’une résidence au Moloco, en février. La performance est placée « sous le signe de la techno, du jazz et tout simplement de la bonne musique », dévoile le festival dans sa présentation. Ce projet alternatif doit permettre de renouer avec le festival.

Ceci vous intéressera aussi
Des pochettes de pain pour interpeller sur les violences faites aux femmes

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le 25 novembre, la préfecture du Lire l’article

Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal