Châtenois-les-Forges : le Grand Belfort rachète l’ancienne école pour un projet d’insertion au conservatoire

Le bâtiment de l’ancienne école maternelle de Châtenois-les-Forges va être racheté par le Grand Belfort afin de polariser les activités du conservatoire à rayonnement départemental (CRD). C’est un site de plain-pied qui permettra d’accueillir spécifiquement les personnes en situation de handicap.

Le bâtiment de l’ancienne école maternelle de Châtenois-les-Forges va être racheté par le Grand Belfort afin de polariser les activités du conservatoire à rayonnement départemental (CRD). C’est un site de plain-pied qui permettra d’accueillir spécifiquement les personnes en situation de handicap.

Carrelage à l’ancienne, murs aux couleurs d’antan, classes en enfilade, immenses fenêtres, grande cour avec bout de jardin, l’ancienne école maternelle de Châtenois-les-Forges, sur un terrain de 2 200 m² a le charme de l’ancien et un potentiel bien présent. 

Cela fait trois ans que le conservatoire à rayonnement départemental (CRC) occupait, à titre gracieux, ces locaux. Avant cela, les activités musicales se déroulaient au château Vermot. Le 10 juin, le conseil communautaire du Grand Belfort a acté l’acquisition du site. Cet achat va permettre au CRD de mettre en œuvre des projets inclusifs développés avec l’ADAPEI 90 pour promouvoir l’accès à des pratiques culturelles pour des personnes porteuses de handicaps. À ce jour, 45 élèves du CRD suivent

Regrouper pour mieux accompagner

Cet achat est le fruit d’une collaboration entre le Grand Belfort et la mairie de Châtenois- les-Forges. Mélanie Welklen-Haoatai, la maire, a autorisé une vente de 74 000 euros inférieure à l’estimation faite pour la bâtisse. Le conseil départemental y a participé, débloquant une enveloppe de 100 000 euros pour les travaux à venir. Auparavant, les élèves étaient dispersés entre Châtenois-les-Forges et Danjoutin. Mais à Danjoutin, l’équipement et les escaliers ne sont pas adaptés pour les personnes en situation de handicap.

L’achat de l’école maternelle, de plain-pied, va permettre de regrouper toutes les activités. « C’était un projet qui cogitait depuis 2014. Depuis janvier 2018, le Territoire de Belfort se pose comme le Département pilote de l’inclusion. Je suis très sensible aux jeunes en situation de handicap et à la thématique de l’inclusion ; cet achat était important pour nous », se félicite Damien Meslot, maire de Belfort et président de la communauté d’agglomération Grand Belfort.

Damien Meslot précise que « plusieurs structures seraient prêtes à s’investir en partenariat avec le CRD : l’association des Paralysés de France, le Foyer Pierre-Grison pour son second atelier de formation, le service d’accueil de jour de l’ADAPEI de Belfort, la Maison d’accueil spécialisé de Chaux et l’IME de Giromagny ». Autant de collaborations qui permettront de favoriser l’inclusion et la pratique musicale pour tous.

En chiffres

200 000 euros : prix d’achat, soit inférieur de 74 000 euros à l’estimation domaniale

60 000 euros : coût des rénovations des installations de chauffage à prévoir

15 000 euros : pour la transformation des toilettes existantes

10 000 euros : pour l’installation d’un nouveau sol souple dans l’ancienne salle de motricité

400 000 euros : Estimation totale de Damien Meslot à terme pour les travaux, comptant des travaux d’isolation moins urgent

Ceci vous intéressera aussi
En 2023, Indochine pour la première fois aux Eurockéennes

Le groupe de pop rock français Indochine, qui fête ses 40 ans de carrière, sera présent aux Eurockéennes de Belfort, Lire l’article

Des pochettes de pain pour interpeller sur les violences faites aux femmes

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le 25 novembre, la préfecture du Lire l’article

Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal