Besançon : des chats congelés découverts dans une maison insalubre

Une trentaine de cadavres de chats congelés et une quarantaine d’autres vivants, mais malades, ont été découverts mardi dans la maison insalubre d’un couple de personnes âgées à Besançon, a-t-on appris auprès de la SPA et de la police. 

(AFP)

Une trentaine de cadavres de chats congelés et une quarantaine d’autres vivants, mais malades, ont été découverts mardi dans la maison insalubre d’un couple de personnes âgées à Besançon, a-t-on appris auprès de la SPA et de la police. 

Une femme souffrante de 91 ans et son mari de 77 ans vivaient dans une maison « d’une insalubrité totale » jonchée « d’excréments animaux et humains, de centaines de sacs plastiques et de monticules d’ordures situés à l’extérieur », a indiqué à l’AFP Juliette Dupoux, commissaire de la sûreté départementale de Besançon, confirmant une information de France Bleu Besançon.  La vieille dame a été prise en charge par les pompiers, a-t-elle précisée. « Dans les congélateurs, plus d’une trentaine de cadavres de chats ont été retrouvés », a précisé la commissaire. Selon la SPA, les noms des chats congelés étaient indiqués sur les sacs contenant les cadavres.  Le septuagénaire a expliqué aux policiers que « comme il ne savait pas quoi faire des chats morts, il les a congelés ». 

"Syndrome de Noé"

Selon Sandra Majstorovic, responsable des enquêtes de maltraitante à la Spa de Besançon, « ce monsieur est atteint du syndrome de Noé, une maladie psychiatrique qui se caractérise par l’accumulation d’animaux ».  « Ces gens sont généralement dans le déni, ils pensent faire le bien alors que, du fait de l’accumulation, il ne peuvent pas prendre soin de leurs animaux » et « ne veulent pas appeler à l’aide car pour eux, il n’y a aucun souci », a-t-elle précisé.  Entre 30 et 40 chats malades, certains atteints par la gale, vivaient « dans des conditions d’hygiène catastrophiques, comme malheureusement le monsieur et sa femme », a souligné Sandra Majstorovic. Dénutris, déshydratés, les chats encore vivants « ne sont pas stérilisés et prolifèrent », selon elle.  La SPA, qui est intervenue mardi avec un huissier de justice après plusieurs signalements, a annoncé qu’elle déposerait plainte pour « maltraitance ».

Ceci vous intéressera aussi
Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Deux LRU du 1er régiment d’artillerie de Bourogne envoyés en Ukraine

Deux lance-roquettes unitaires (LRU) appartenant au 1er régiment d’artillerie de Bourogne ont été réceptionnés par l’armée ukrainienne, ce mardi, a Lire l’article

Alstom fait rouler une locomotive complètement autonome

Le constructeur ferroviaire Alstom a fait rouler mardi une locomotive de manœuvre complètement autonome lors d'un essai aux Pays-Bas, avec Lire l’article

Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal