Bercy estime que GE a tenu ses engagements, jusqu’à présent

Le gouvernement estime que «  GE est en ligne avec les engagements pris en 2014 et que GE mettra tout en œuvre afin d’être en mesure de les tenir »

Le gouvernement a jugé que le groupe américain General Electric (GE) avait jusqu’à présent tenu ses promesses après le rachat du pôle énergie d’Alstom, notamment en termes de créations d’emplois en France, à l’issue d’une réunion de suivi à Bercy, ce vendredi 15 décembre. « Les ministres ont relevé qu’à date, GE est en ligne avec les engagements pris en 2014 et que GE mettra tout en œuvre afin d’être en mesure de les tenir, à leur échéance prévue fin 2018 », indique un communiqué du ministre de l’Economie Bruno Le Maire et de sa secrétaire d’Etat Delphine Gény-Stephann. Un prochain comité de suivi se réunira au deuxième trimestre 2018.

Le cabinet de conseil indépendant chargé du suivi des engagements de GE, Vigeo Eiris, a calculé que 358 emplois nets avaient été créés à fin octobre 2017, sur les 1000 promis au total au moment du rachat du pôle énergie d’Alstom en 2015. Jérôme Pécresse, PDG de GE Renewable Energy, avait déjà dévoilé ce chiffre jeudi lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

Le géant américain a annoncé la semaine dernière qu’il allait supprimer 12000 emplois dans le monde dans sa branche Energie (GE Power), affirmant souffrir du ralentissement du marché de l’énergie. Près de la moitié des coupes auront lieu en Europe, mais la France doit être épargnée. « La France n’est pas concernée », confirme Bercy dans son communiqué.

GE a toutefois lancé un plan de suppression de 345 emplois dans son activité hydroélectrique à Grenoble, mais le ministère n’a pas évoqué ce dossier dans son communiqué. Les ministres disent par ailleurs avoir « pris note du développement de l’activité de GE dans l’éolien en mer. Des avancées sont attendues en 2018 avec le lancement, après extinction des derniers recours, des premiers champs d’éoliennes en mer en France ».

(AFP)

Ceci vous intéressera aussi
Confinement: les nouvelles règles à partir de ce samedi 28 novembre
La jauge de 8 m² dans les commerces devrait signer le retour des files d'attente, comme lors du premier confinement.

Le message des préfets du Doubs, du Territoire de Belfort et de Haute-Saône est le même à l'occasion de conférences Lire l'article

Ruée dans les commerces, disparités franco-suisses, fêtes de fin d’année : les 3 pièges sur la route du déconfinement
Les réveillons de fin d'année sont considérés comme des facteurs de risque pour la propagation du virus. Le gouvernement difusera des recommandations. Image par Alexas_Fotos de Pixabay

Le message est répété et décliné à l'envi par le gouvernement, les médecins, les préfets : ce n'est pas un Lire l'article

Téléchargez la nouvelle attestation dérogatoire
La nouvelle attestation entre en vigueur ce samedi.| © archives LeTrois - P.-Y.R.

La nouvelle attestation entre en vigueur ce samedi.| © archives LeTrois - P.-Y.R. A partir de ce samedi 28 novembre, Lire l'article

Le marché automobile limite la casse pendant ce confinement

Les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 27% pendant le second confinement, contre 72% en mars et 89% en Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut