Belfort : un surveillant mis en examen pour harcèlement et atteinte sexuels sur des lycéennes

Justice

Un surveillant de lycée placée en garde à vue mardi a été mis en examen après qu’il a reconnu les faits.

(AFP)

Un surveillant de lycée, placé en garde à vue mardi, a été mis en examen après qu’il a reconnu les faits. Des faits d’atteinte et de harcèlement sexuels.

Un surveillant de 27 ans a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour des faits d’atteinte et de harcèlement sexuels sur plusieurs adolescentes d’un lycée de Belfort où il travaillait, a-t-on appris jeudi auprès du parquet.

Placé en garde à vue mardi, il a reconnu « l’ensemble des faits », a précisé le procureur de Belfort, Éric Plantier, dans un communiqué. Il a également été mis en examen pour « acquisition de l’image d’un mineur présentant un caractère pornographique » et « diffusion de message pornographique accessible à un mineur ». La direction du lycée Condorcet de Belfort a averti en janvier le parquet du fait qu’une « élève âgée de 16 ans aurait eu des rapports sexuels avec un surveillant du lycée », a-t-il précisé.

Les investigations de la police ont permis « l’audition de quatre lycéennes faisant état pour l’une de rapports sexuels consentis et pour les autres de messages et conversations à connotation ouvertement sexuelle et de sollicitations aux fins d’envoi de photographies de leur poitrine dénudée », a ajouté le procureur.

Ceci vous intéressera aussi
Frédéric Vadot (Essert) : « Je savoure mes premiers jours de liberté retrouvée »

Frédéric Vadot adresse un message suite à l'installation du nouveau conseil municipal. | © Le Trois_TQ Nouvel ancien maire d’Essert, Lire l'article

EDF et GE en discussions pour le rachat de l’ex-branche nucléaire d’Alstom
La direction de General Electric répond à la mise en demeure des syndicats CFE-CGC et Sud Industrie.

EDF et General Electric ont annoncé mercredi à l'AFP mener des "discussions exploratoires" en vue d'un éventuel rachat, par l'énergéticien Lire l'article

Les grandes dates de General Electric en France et à Belfort [repères]
En commun pour Belfort critique la révision du plan local d'urbanisme opérée par Damien Meslot et la ville de Belfort.

General Electric et EDF ont annoncé l’ouverture de discussions en vue du rachat par l’industriel français de la partie nucléaire Lire l'article

Négociations GE-EDF : « On nous agite les grelots, mais pour le moment, on ne sait rien »
Mari-Guite Dufay écrit à Emmanuel Macron pour obtenir un moratoire sur le plan social à General Electric Steam Power

General Electric et EDF viennent d’annoncer ce mercredi des « discussions exploratoires » en vue d’un possible rachat par EDF des activités Lire l'article

Défilement vers le haut