Belfort : un surveillant mis en examen pour harcèlement et atteinte sexuels sur des lycéennes

Justice

Un surveillant de lycée placée en garde à vue mardi a été mis en examen après qu’il a reconnu les faits.

(AFP)

Un surveillant de lycée, placé en garde à vue mardi, a été mis en examen après qu’il a reconnu les faits. Des faits d’atteinte et de harcèlement sexuels.

Un surveillant de 27 ans a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour des faits d’atteinte et de harcèlement sexuels sur plusieurs adolescentes d’un lycée de Belfort où il travaillait, a-t-on appris jeudi auprès du parquet.

Placé en garde à vue mardi, il a reconnu « l’ensemble des faits », a précisé le procureur de Belfort, Éric Plantier, dans un communiqué. Il a également été mis en examen pour « acquisition de l’image d’un mineur présentant un caractère pornographique » et « diffusion de message pornographique accessible à un mineur ». La direction du lycée Condorcet de Belfort a averti en janvier le parquet du fait qu’une « élève âgée de 16 ans aurait eu des rapports sexuels avec un surveillant du lycée », a-t-il précisé.

Les investigations de la police ont permis « l’audition de quatre lycéennes faisant état pour l’une de rapports sexuels consentis et pour les autres de messages et conversations à connotation ouvertement sexuelle et de sollicitations aux fins d’envoi de photographies de leur poitrine dénudée », a ajouté le procureur.

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : 300 suppressions de postes chez Steam Power en France, dont 240 à Belfort
GE - 300 suppressions de poste dans la branche steam/charbon

General Electric prévoit la suppression de 300 postes en France dans son entité steam/charbon, apprend-t-on de sources concordantes. Belfort serait Lire l'article

General Electric : « Je suis sidéré », déclare Damien Meslot

Damien Meslot, maire de Belfort. | ©Le Trois – archives La France va être encore sérieusement touchée par un plan de Lire l'article

General Electric : « Cette mascarade a assez duré », déclare Cédric Perrin
Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de loi, approuvée au Sénat, pour avoir deux procurations au second tour des élections législatives de 2020, le 28 juin.

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort. | ©Le Trois – archives General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, Lire l'article

General Electric : « Nationaliser pour mettre fin au carnage », affirme Belfort en Grand
Les élus d'opposition au conseil municipal de Belfort, de Belfort en Grand.

Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Bastien Faudot, de Belfort en Grand. | ©Le Trois x 3 Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut