Belfort : un surveillant mis en examen pour harcèlement et atteinte sexuels sur des lycéennes

Justice

Un surveillant de lycée placée en garde à vue mardi a été mis en examen après qu’il a reconnu les faits.

(AFP)

Un surveillant de lycée, placé en garde à vue mardi, a été mis en examen après qu’il a reconnu les faits. Des faits d’atteinte et de harcèlement sexuels.

Un surveillant de 27 ans a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour des faits d’atteinte et de harcèlement sexuels sur plusieurs adolescentes d’un lycée de Belfort où il travaillait, a-t-on appris jeudi auprès du parquet.

Placé en garde à vue mardi, il a reconnu « l’ensemble des faits », a précisé le procureur de Belfort, Éric Plantier, dans un communiqué. Il a également été mis en examen pour « acquisition de l’image d’un mineur présentant un caractère pornographique » et « diffusion de message pornographique accessible à un mineur ». La direction du lycée Condorcet de Belfort a averti en janvier le parquet du fait qu’une « élève âgée de 16 ans aurait eu des rapports sexuels avec un surveillant du lycée », a-t-il précisé.

Les investigations de la police ont permis « l’audition de quatre lycéennes faisant état pour l’une de rapports sexuels consentis et pour les autres de messages et conversations à connotation ouvertement sexuelle et de sollicitations aux fins d’envoi de photographies de leur poitrine dénudée », a ajouté le procureur.

Défilement vers le haut