Belfort : le Département déploie la plateforme emplois90.fr

Le conseil départemental déploie la plateforme emplois90.fr.

Le conseil départemental du Territoire de Belfort déploie depuis le 30 juin la plateforme emplois90.fr pour favoriser la mise en relation directe des demandeurs d’emplois éloignés de l’emploi et les entreprises. L’outil agrège près de 400 sites d’annonces.

Le conseil départemental du Territoire de Belfort déploie depuis le 30 juin la plateforme emplois90.fr pour favoriser la mise en relation directe des demandeurs d’emplois éloignés de l’emploi et les entreprises. L’outil agrège près de 400 sites d’annonces.

4 169. C’est le nombre de ménages allocataires du revenu de solidarité active (RSA) dans le Territoire de Belfort, en mars 2020. Et le nombre de bénéficiaires du RSA, qui a diminué significativement depuis 2015 dans le département (-14%), devrait augmenter significativement dans les mois qui viennent, à la suite de la crise sanitaire, traversée au printemps. Ses effets sont déjà visibles. En mars 2020, on enregistre déjà une augmentation de 6 % de ménages allocataires du RSA par rapport à mars 2019, soit 235 ménages supplémentaires. « Dans ce contexte de crise sanitaire, le nombre de bénéficiaires devrait encore augmenter dans les prochains mois », redoute le conseil départemental du Territoire de Belfort. Une crainte que les acteurs économiques du Territoire de Belfort craignent également, particulièrement à l’horizon de la rentrée de septembre. Dans le budget 2020, 2 millions d’euros sont déloqués, en plus des 24,2 millions d’euros budgétisés, pour financer le RSA.

En parallèle, le Département a créé la plateforme emplois90.fr. Elle vise à « favoriser la mise en relation directe entre les demandeurs d’emploi suivis par le Département et éloignés de l’emploi et les entreprises, en rendant plus visibles les offres ». La plateforme se présente sous la forme de plusieurs pages Internet avec un moteur de recherche permettant aux demandeurs d’emploi de trouver les offres en matière d’emploi et de formations. Elle agrège « la majorité́ des offres d’emploi qui concernent le Territoire de Belfort et qui sont diffusées sur plus de 400 sites habituels de recherche d’emploi (Monster, Indeed, Régiojob, Pôle Emploi, cabinet de recrutement, agences d’intérim) ». Elle permet aussi aux entreprises de pouvoir diffuser, localement, des offres d’emploi gratuitement et accéder à une banque de CV.

60 % de fonds européens

Le plus de la plateforme « est d’être dotée d’une fonctionnalité de « matching » : le CV catcher. Cette fonctionnalité́ permet, grâce à des mots-clés, de sélectionner les offres en lien avec les compétences du candidat. L’outil se veut simple d’utilisation car il suffit de scanner ou prendre en photo son CV pour voir immédiatement les offres correspondantes », promet le Département dans sa présentation.

Le déploiement de cette plateforme s’élève à 46 600 euros. 60 % sont financés par des fonds européens, près de 25 % par le Département et 15 % par l’État.

Près de 4 000 offres sont accessibles actuellement.

Ceci vous intéressera aussi
Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Deux LRU du 1er régiment d’artillerie de Bourogne envoyés en Ukraine

Deux lance-roquettes unitaires (LRU) appartenant au 1er régiment d’artillerie de Bourogne ont été réceptionnés par l’armée ukrainienne, ce mardi, a Lire l’article

Alstom fait rouler une locomotive complètement autonome

Le constructeur ferroviaire Alstom a fait rouler mardi une locomotive de manœuvre complètement autonome lors d'un essai aux Pays-Bas, avec Lire l’article

Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal