Belfort : le conseil départemental récupère 6 000 masques dans l’Yonne

Comme nous l’annoncions, 6 000 masques ont été distribués aux services d’aide et d’accompagnement à domicile. Le conseil départemental du Territoire de Belfort les a récupérés auprès du centre hospitalier d’Avallon (Yonne).  

Comme nous l’annoncions, 6 000 masques ont été distribués aux services d’aide et d’accompagnement à domicile. Le conseil départemental du Territoire de Belfort les a récupérés auprès du centre hospitalier d’Avallon (Yonne).  

Le 13 mars, Florian Bouquet soufflait la polémique contre l’agence régionale santé (ARS). Dans son viseur, le manque de masques pour « [les] travailleurs sociaux, [les] assistantes de vie qui se rendent au domicile des personnes âgées, en contact avec des publics variés ». À la suite de cet appel, le conseil départemental a pu obtenir 6 000 masques, en provenance du centre hospitalier d’Avallon (Yonne). « La collectivité́ a dépêché́ immédiatement deux de ses agents pour aller récupérer ce matériel », indique le Département dans un communiqué de presse.

Les deux agents ont récupéré, en tout, 15 000 masques de protection. 3 000 ont été donnés au Département du Jura, 3 000 au Département du Doubs et 3 000 au Département de Haute-Saône. Les 6 000 destinés au Territoire de Belfort ont été remis à Domicile 90, jeudi matin. « En concertation avec les autres services d’aide à domicile, [Domicile 90] a effectué́ la répartition selon des règles bien précises (nombre d’agents, d’usagers, degré́ de dépendance et de risque) », indique le communiqué de presse.

Poursuite de l’activité

Dans cette période de confinement, le conseil départemental rappelle que des services essentiels sont maintenus. L’activité́ en faveur des personnes âgées et handicapées fonctionne par l’intermédiaire de deux conseillère qui « gèrent les dossiers de demande, de renouvellement et le paiement des droits à l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie (APA) et ce, avec l’aide d’agent d’accueil, d’assistantes administratives et d’instructeurs » (tél. : 03 70 04 89 00 – mail : conseilleresengerontologie@territoiredebelfort.fr). « La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) assure également une astreinte pour poursuivre la continuité́ des droits », poursuit le communiqué (Tél. : 03 70 04 89 89).

Le Département poursuit sa mission du financement du revenu de solidarité active (RSA). L’examen des demandes et le versement des prestations sont maintenus. Le collège Mozart, à Danjoutin, accueille les enfants des personnels soignants et de santé, quel que soit le collège d’affectation.

« Conscient des difficultés rencontrées par les sociétés durant cette période et malgré́ la fermeture de différents sites administratifs, le Département, grâce notamment à la mise en place du télétravail, veille à ce qu’un maximum de factures soit traitées, précise également le Département. Ce dispositif permet d’assurer les paiements dans les délais impartis et, ainsi, limiter les difficultés rencontrées par les entreprises et les fournisseurs. »

Dans le secteur de la protection de l’enfance, les agents se relaient pour être auprès des enfants confiés au Département.

Défilement vers le haut