Belfort : le centre de dépistage covid-19 déménage à Leclerc

Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Le centre de dépistage de la covid-19, animé par le laboratoire BioAllan, quitte les anciens locaux de la chambre des métiers, à Danjoutin, pour s’installer dans la galerie marchande de Leclerc.

Le centre de dépistage de la covid-19, animé par le laboratoire BioAllan, quitte les anciens locaux de la chambre des métiers, à Danjoutin, pour s’installer dans la galerie marchande de Leclerc. Il sera ouvert dès ce vendredi 3 septembre.

À compter du 6 septembre, le centre de vaccination contre la covid-19 de Belfort quitte le gymnase du Phare pour s’installer dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l’artisanat, à Danjoutin (notre article). Le centre de dépistage, dans ces murs depuis l’automne 2020, prend place dans la galerie marchande de Leclerc, dans un local vacant. « Ce nouveau positionnement dans une zone commerciale facilitera encore davantage l’accès au dépistage », estime la préfecture du Territoire de Belfort dans un communiqué de presse. BioAllan informe que le centre de dépistage sera ouvert dès ce vendredi 3 septembre.

En parallèle de la rentrée, les autorités lancent la campagne de rappel pour les plus de 65 ans et les personnes présentant des comorbidités, à la suite de la l’avis émis par la haute autorité de santé (HAS). « La prise de rendez-vous sera possible dès ce mercredi 1er septembre, pour des vaccinations à compter du 13 septembre dans les centres du département », indique la préfecture. « Cette dose de rappel effectuée avec un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna) rappel pourra être administrée après un délai d’au moins 6 mois suivant la dernière injection », poursuit-elle.

Selon la préfecture, 62 % des 12-17 ans sont d’ores et déjà vaccinés dans le département. « Des opérations de vaccination au sein des établissements éloignés des centres de vaccination seront organisées dès le 6 septembre », indique aussi la préfecture. « Plusieurs opérations d’aller-vers seront également programmées à l’UTBM et à l’UFC courant septembre », poursuit-elle, comme cela avait été le cas aux centres commerciaux de Cora et Auchan, avec les ambulances Jussieu. Dans le département, près de 70 % de la population a reçu au moins une dose. « La nouvelle tension hospitalière observée ces dernières semaines doit, à la veille de la rentrée, inciter chacun d’entre nous à la prudence et au respect strict des mesures barrière et ce jusqu’à une amélioration de la situation », insiste le communiqué de presse. 

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : le centre de vaccination de Belfort quitte le Phare pour l’ancienne chambre des métiers

Le centre de vaccination contre la covid-19 va quitter le gymnase du Phare. Dès le 6 septembre, il s’installe dans Lire l'article

Danjoutin : l’État annonce une aide de 3,5 millions d’euros pour les bus hydrogène d’Optymo
La station hydrogène de Danjoutin, construite par Hynamics, filiale d'EDF, vient de recevoir une subvention de la Commission européenne.

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’industrie, a annoncé lors de l’ouverture du forum Hydrogen business for climate, à Belfort, un Lire l'article

Danjoutin : un homme armé tué par les gendarmes après une course poursuite

Un homme armé qui avait pointé son arme en direction des gendarmes a été tué par les militaires mercredi matin Lire l'article

Danjoutin : la garde à vue des deux gendarmes a été levée
La brigade des douanes de Montbéliard a saisi 184 kg de cannabis, lundi 9 novembre, dans une camionnette en direction de l’Allemagne, au péage de Fontaine, dans le Territoire de Belfort, sur l’A36.

Les gardes à vue des deux gendarmes soupçonnés d'avoir mortellement blessé un homme armé de 37 ans qui aurait tiré Lire l'article

Défilement vers le haut