Belfort : la préfecture interdit l’organisation de rave party dans le département

La préfecture du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté portant interdiction d’une manifestation de type rave-party, teknival ou free party dans le département.

La préfecture du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté portant interdiction d’une manifestation de type rave-party, teknival ou free party dans le département.

« Un rassemblement non autorisé de type rave-party, free party et teknival est susceptible d’être organisé dans le Territoire de Belfort sur la période du 3 au 7 juin 2022 », indique la préfecture du Territoire Belfort dans un communiqué de presse, publié ce 2 juin. « Aucune déclaration préalable, obligatoire pour ce type de manifestation, n’a pourtant été́ transmise au préfet du Territoire de Belfort », indique-t-elle. « Aucun engagement de bonnes pratiques n’a été́ pris par le ou les organisateurs, ni aucune garantie de sécurité, de salubrité, d’hygiène et de tranquillité publiques, ou encore d’autorisation d’occuper le terrain ou le local délivrée par le propriétaire ou le titulaire d’un droit réel d’usage », déplore la préfecture. Le préfet, Raphaël Sodini a donc pris un arrêté, le 1er juin, interdisant ce type de manifestation, courant jusqu’au 7 juin à 8 h.

La préfecture craint surtout que la concomitance de ce rendez-vous avec le Festival international de musique universitaire (retrouvez notre dossier complet) – qui mobilise fortement les forces de l’ordre – n’entraîne des « risques de troubles à l’ordre public ». « Le transport de tout matériel de sonorisation ou d’amplification sonore susceptible d’être utilisé pour ce type de manifestations est interdit durant la même période sur l’ensemble des réseaux routiers du Territoire de Belfort.

La préfecture de Haute-Saône a pris un arrêté similaire en cette fin de semaine.

Ceci vous intéressera aussi
Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Malsaucy : 8 tonnes de poissons sains repêchés lors de la vidange

Un virus qui atteint les carpes Koï a nécessité, lors de la vidange du Malsaucy, un protocole spécifique pour l'éradiquer Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal