Belfort : c’est parti pour les animations de Festiv’été

Pas moins de 230 animations sont prévues par la ville de Belfort cet été pour les locaux et les touristes. Animations musiques, initiations sportives, ateliers bricolages, bar à natte, et pourquoi pas bataille de sabre laser, le festiv’été promet un été riche en activités culturelles et en divertissements.

Pas moins de 230 animations sont prévues par la ville de Belfort cet été pour les locaux et les touristes. Animations, musique, initiations sportives, ateliers bricolages, bar à natte et pourquoi pas bataille de sabre laser, le Festiv’été promet un été riche en activités culturelles et en divertissements.

Le beau temps n’est pas au beau fixe en cette fin de mois de juin. Mais la plage du Lion, place d’Armes, est déjà prête. Cette année encore, le Festiv’été s’installe dans tout Belfort. Le but ? Amener un maximum de monde, des locaux, comme des touristes. « Rendre la ville attractive est un défi. On veut que nos locaux ne se sentent pas obligés de parcourir des centaines de kilomètres pour s’évader », argue Florence Besancenot, adjointe au maire en charge de l’attractivité.

Des horaires étendus et des activités toutes nouvelles

La Ville proposera 3 à 10 activités par jour. En tout, il y aura 234 rendez-vous variés pour les petits et les grands. Bataille de sabre laser, bar à nattes, yoga pour sénior, ateliers de danse, de graffitis, ateliers pour diagnostiquer son vélo… Il y en aura pour tous les âges. C’est le message que la mairie tient à faire passer : « Le Festiv’été est autant pour les petits que pour les grands. Plusieurs activités sont adaptées aux adultes. » Cette année, la mairie a travaillé au renouvellement de nombreux ateliers : « On sait ce qui marche et ce qui marche moins. Alors on a remplacé ce qui ne marchait pas par des nouveautés. Aujourd’hui, on peut dire qu’on arrive à la version la plus aboutie du festival », affirme Inès Lazibi, cheffe de projets événementiels à la mairie de Belfort.

La plage du Lion a été agrandie. Pas moins de 200 tonnes de sable ont été amenées cette année pour s’étendre et jouer en familles. Il y a aura aussi un tout nouveau terrain de pétanque, pour les fins de journées ensoleillées. Les horaires ont été élargis pour permettre à tous de profiter plus longtemps. 20h tous les jours, excepté le mercredi, étendu à 21h. La plupart des ateliers proposés seront gratuits sauf le manège, à 2 euros, et le Festiv’Park installé place Corbis, sur le thème de la piraterie : 3 euros pour les enfants, gratuit pour les accompagnateurs !

Du 3 juillet au 29 août, à partir de 3 ans – agenda à retrouver prochainement sur le site www.belfort.fr

 

Le tour des quartiers sur huit week-ends

En plus des lieux emblématiques du Festiv’été (place d’Armes, place Corbis), le Festiv’été improvise aussi un Festiv’tours. Chaque week-end, des ateliers seront organisés les après-midis dans un quartier, pour être au plus proche des locaux. Le thème phare : l’écologie. Bricolage avec des matériaux recyclés, jeu de bois, parcours Kids, atelier maquillage ou encore ateliers de hip-hop, les ateliers feront le tour des quartiers sur les 8 week-ends de l’été. Ça démarre le 10 juillet, quartier Jean-Jaurès, place des Vosges ! Les ateliers dureront environ 30 minutes : « C’est bon enfant ! L’idée c’est de pouvoir passer un petit moment de détente sans prise de tête », affirme Florence Besancenot. En tout, pour les activités, 37 prestataires ont été conviés, dont 27 partenaires terrifortains, et 18 acteurs belfortains. Un festival made in Belfort à découvrir dès ce week-end.

Ceci vous intéressera aussi
Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Deux LRU du 1er régiment d’artillerie de Bourogne envoyés en Ukraine

Deux lance-roquettes unitaires (LRU) appartenant au 1er régiment d’artillerie de Bourogne ont été réceptionnés par l’armée ukrainienne, ce mardi, a Lire l’article

Alstom fait rouler une locomotive complètement autonome

Le constructeur ferroviaire Alstom a fait rouler mardi une locomotive de manœuvre complètement autonome lors d'un essai aux Pays-Bas, avec Lire l’article

Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal