Après Belfort, Mélenchon ne veut plus d’alliances électorales à gauche, un « étouffoir »

Lors du premier tour de la législative partielle du 28 janvier, le MRC a soutenu la France insoumise alors qu’il était candidat en juin. À la suite du scrutin, le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon rejette ces options de rassemblement de la gauche.

Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a estimé mardi « qu’une candidature » de la « gauche rassemblée » dans une élection fonctionne comme « un étouffoir » et assuré que LFI ne s’y prêtera plus, après une législative partielle dans le Territoire de Belfort dimanche. « À Belfort, la tonalité « gauche rassemblée » était revendiquée par le MRC (Mouvement républicain et citoyen, chevènementistes, ndlr) qui nous soutenait sur ce thème : il a fonctionné comme un rayon paralysant, gelant en partie les votes dégagistes que nous devions mobiliser », analyse le président du groupe LFI à l’Assemblée nationale dans une note de blog. « Dans le Val-d’Oise, c’est le contraire, chacun allait pour soi, pas de tambouille : ce fut un facteur entraînant », poursuit-il.

« "la gauche rassemblée" est un étouffoir, un brise-lame, un tue-la-joie »

La candidate insoumise Anaïs Beltran, soutenue « sans contrepartie » par le MRC et le PCF, a remporté 11,6 % des voix dans la première circonscription du Territoire de Belfort lors d’une législative partielle dimanche. Le même jour, dans la 1re circonscription du Val-d’Oise, la candidate LFI Leïla Saïb, partie toute seule, a engrangé 11,47 % des voix. Dans les deux cas, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon se place en 3e position, devant le Front national, et l’abstention a atteint des records.

Pour le député des Bouches-du-Rhône, « ce résultat fonctionne comme un message clair : dans une élection nationale, « la gauche rassemblée » est un étouffoir, un brise-lame, un tue-la-joie ». Il prévient que « la leçon ne peut être négligée ni oubliée » et voit dans l’absence d’alliance « la condition pour créer une nouvelle dynamique dans le pays ».

(Avec l’AFP)

Ceci vous intéressera aussi
Réforme des retraites : quelle est la position des députés du nord Franche-Comté ? 

Quatre des cinq députés du nord Franche-Comté sont formellement opposés à la réforme des retraites, qui souhaite reculer l’âge légal Lire l’article

Damien Meslot : « Avec cette décision du FCSM, le pôle métropolitain se construit »

Le choix du FC Sochaux-Montbéliard (FCSM) d’installer son futur centre de performances dans le Territoire de Belfort n’est pas sans Lire l’article

Le FC Sochaux-Montbéliard achète 87 ha à la JonXion pour bâtir son avenir

Le football-club Sochaux-Montbéliard vient d’acquérir un terrain de 87 ha à l’espace Médian, près de la gare TGV. Il accueillera, Lire l’article

Montbéliard : les étudiants de l’UFR-STGI innovent pour leurs projets de fin d’étude

Ils sont destinés à devenir chef de projet multimédia. Jeudi 26 janvier, onze étudiants de l’UFR STGI ont présenté publiquement Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal