Alstom fait rouler une locomotive complètement autonome

Le constructeur ferroviaire Alstom a fait rouler mardi une locomotive de manœuvre complètement autonome lors d'un essai aux Pays-Bas, avec une technologie de reconnaissance des obstacles qu'elle juge prometteuse dans les gares de triage avant une éventuelle application sur d'autres trains.
Alstom a fait rouler une locomotive de manoeuvre autonome, au Pays-Bas. | ©Alstom

(AFP)

Le constructeur ferroviaire Alstom a fait rouler mardi une locomotive de manœuvre complètement autonome lors d'un essai aux Pays-Bas, avec une technologie de reconnaissance des obstacles qu'elle juge prometteuse dans les gares de triage avant une éventuelle application sur d'autres trains.

Ce niveau d’automatisation le plus poussé, désigné « GoA4 » dans la profession, « signifie que le démarrage, la conduite et l’arrêt sont entièrement automatisés, et que la gestion d’obstacles ou d’événements imprévus se fait sans l’intervention directe du personnel du train pendant les activités de manœuvre », a expliqué le groupe français dans un communiqué. La locomotive a été confrontée à une personne, une voiture, un wagon et un aiguillage mal positionné, et a pu détecter les obstacles jusqu’à 500 mètres, « offrant ainsi un tampon de sécurité important dans les gares de triage » où les convois avancent lentement, a-t-il ajouté.

Tests aussi en France avec la SNCF

« En intégrant une détection avancée des obstacles dans nos systèmes de conduite autonome, nous avons montré qu’il était possible de faire en sorte que les trains +voient+ devant eux et fassent face à l’imprévu en toute sécurité », a commenté Stéphane Féray-Beaumont, responsable de l’innovation chez Alstom. Utilisant un système de détection des obstacles de conception israélienne, cette technologie doit permettre de développer la conduite autonome pour les manœuvres afin d’augmenter la capacité des opérations de fret ferroviaire, selon le groupe.

L’expérience, réalisée mardi près de Breda (sud des Pays-Bas) avec le gestionnaire néerlandais des voies ferrées ProRail et la compagnie de fret belge Lineas, doit aussi permettre de « préparer le terrain pour une large gamme d’applications en exploitation commerciale sur les grandes lignes, à tous les niveaux d’automatisation ». Alstom mène actuellement des expériences d’automatisation des trains dans plusieurs pays, notamment en France avec des tests pour le transport de voyageurs et le fret à l’instigation de la SNCF.

Ceci vous intéressera aussi
Des manifestants moins nombreux, mais toujours bien visibles [photos]

Même si le nombre de manifestants a baissé ce mardi, la mobilisation se maintient en France et dans le nord Lire l’article

Hydrogène : Engie et Stellantis s’associent pour des offres professionnelles

Stellantis et Engie s’associent pour proposer une offre complète hydrogène incluant véhicules et station, à destination des professionnels. Avec trois Lire l’article

Belfort : les salariés d’Alstom réclament plus d’augmentation

Entre 150 et 200 personnes ont bloqué l’entrée du site Alstom, à Belfort, au Trois-Chênes, ce mardi matin. Elles manifestent Lire l’article

Ces associations inquiètes de perdre des jeunes retraités 

Plusieurs associations du nord Franche-Comté sont inquiètes du projet de réforme qui propose de faire passer de 62 à 64 Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal