À Venise, une œuvre éphémère de Saype vogue sur les canaux

L’artiste belfortain Saype poursuit son projet de chaine humaine planétaire, Beyond Walls. La 13e étape s’inscrit à Venise (Italie), au cœur de la Biennale Arte 2022 de la cité des Doges.

L’artiste belfortain Saype poursuit son projet de chaine humaine planétaire, Beyond Walls. La 13e étape s’inscrit à Venise (Italie), au cœur de la Biennale Arte 2022 de la cité des Doges.

Après New York, Paris, Genève, Le Cap, Turin, Dubaï, Nairobi, Istanbul, Ouagadougou ou encore Miami, Saype marque de son empreinte la Sérénissime, Venise. Il propose la 13e étape de son projet de chaine humaine planétaire, Beyond Walls (nos articles sur le projet). Chaque fresque représente des mains entrelacées, « qui se tendent, se serrent et s’unissent dans un effort commun par delà tous ces murs qui séparent les humains et les enferment dans un espace mental ou géographique », explique Saype. Ce projet est un contrepied à un monde qui « se polarise » et qui « se repli sur soi ». Saype de relever : « Je suis intimement convaincu que c’est ensemble que l’humanité pourra répondre aux différents défis qu’elle devra surmonter ».

L’œuvre de Venise se balade sur les célèbres canaux qui tisse la cité lacustre. En parallèle, une exposition est consacrée à ce projet d’envergure d’une cinquantaine d’étapes, réparties sur les cinq continents et réalisées sur plusieurs années ; Saype l’a débuté en 2019, à Paris, au pied de la tour Eiffel. Cette exposition se tient à Torre di Porta Nuova dell’Arsenale

« Saype réalise des fresques monumentales sur l’herbe, la terre, le sable et la neige, note l’équipe de l’artiste. Inventeur d’une peinture écoresponsable, il est reconnu comme le pionnier d’un mouvement artistique mettant conjointement à l’honneur le street art et le landart. » Et de poursuivre : « Sa démarche et sa technique novatrice lui ont valu en 2019 la nomination par le magazine Forbes parmi les trente personnalités de moins de trente ans les plus influentes dans le domaine de l’art et de la culture. » Dans le Territoire de Belfort, il a déjà réalisé deux fresques pour les Eurockéennes de Belfort. Une autre est programmée en 2022, à l’occasion du centenaire du Territoire de Belfort.

[ En images ]

Photos prises parValentin Flauraud for Saype

Ceci vous intéressera aussi
À Istanbul, l’artiste belfortain Saype relie l’Europe à l’Asie avec une fresque géante [photos]
À Istanbul, l’artiste belfortain Sayper relie l’Europe à l’Asie avec une fresque géante

Après Paris, Berlin, Andorre, Genève, Ouagadougou, Yamoussoukro et Turin, l’artiste belfortain Saype poursuit son projet de plus grande chaine humaine Lire l'article

L’artiste Saype poursuit sa chaine humaine en Afrique du Sud

L’artiste belfortain Saype poursuit son projet Beyond the wall, la plus grande chaine humaine au monde. Il vient de terminer Lire l'article

Didier Vallverdu : « J’ai toujours fait preuve d’une loyauté absolue »

Puni par le parti Les Républicains à la suite de sa candidature dissidente, Didier Vallverdu répond aux reproches formulées par Lire l'article

Sur le pied de guerre avec les soldats du 35e régiment d’infanterie [photos]

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Défilement vers le haut