A Sochaux, PSA investit dans la polyvalence de la production

La nouvelle presse grand format de PSA – Sochaux a été inaugurée le jeudi 28 juin. Elle est la première grande étape du projet « Sochaux 2022 ».

La nouvelle presse grand format de PSA – Sochaux a été inaugurée le jeudi 28 juin. Elle est la première grande étape du projet « Sochaux 2022 ». Un projet qui doit considérablement moderniser les flux de production pour pouvoir produire jusqu’à six silhouettes différentes de voitures. Voici les trois principaux points à retenir de cet investissement.

200 millions investis à Sochaux d'ici 2020

« La mise en service de cet équipement unique est le point de départ de l’aventure de Sochaux en 2022 », a expliqué, le jeudi 27 juin, Stéphane Dubs, lors de l’inauguration de la nouvelle presse grand format du site historique du groupe PSA.

Le programme global d’investissement représente une enveloppe de 200 millions ; la nouvelle presse représente à elle seule 33 millions.

0
7600, c'est le nombre de personnes travaillant en CDI sur le site de PSA à Sochaux. Le site emploie au total 10 000 personnes.

Le directeur du site espère jusqu’à 25 millions d’euros d’aides des collectivités et de la Banque des territoires :

  • une aide à l’innovation de 7,1 millions d’euros de la Région Bourgogne – Franche-Comté (qui a été approuvée ce vendredi 26 juin en assemblée pleinière du conseil régional)
  • un projet d’acquisition de 50 hectares de terrains par les collectivités, terrains qui seront libérés par PSA sur le ban des communes de Sochaux, Exincourt et Montbéliard.

Une première en France depuis plus de vingt ans

Stéphane Dubs a affirmé que « l’acquisition d’une nouvelle ligne de presse transfert grand gabarit constitue une première en France depuis vingt ans ». Cette presse vient de Chine, et plus précisément de la société Jier, qui équipe « la plupart des constructeurs automobiles en Asie ». Elle a été réceptionnée en Chine par les équipes sochaliennes et a rejoint Sochaux par bateau, puis grâce à 120 camions et 20 convois exceptionnels.

Côté performances, elle peut traiter aussi bien l’acier que l’aluminium. Elle peut effectuer 72000 coups par semaine sur quatre équipes et peut réaliser plusieurs pièces différentes sur un même outil. Le ferrage sera installé juste à côté du nouvel atelier qui l’abrite. Les pièces issues de cette presse y seront soudées pour constituer les caisses en acier des véhicules. Vingt-quatre personnes travailleront à terme dans cet atelier, que PSA annonce comme étant à la pointe en termes d’ergonomie et de conditions de travail.

Assurer la pérennité du site historique, berceau de Peugeot

« Les emplois de Sochaux dépendent de son niveau d’activité futur, et ce niveau d’activité sera obtenu grâce à une plus grande performance. Sochaux a l’ambition d’être le site de fabrication des crossovers – -SUV le plus performant des pays high cost à l’issue de son projet Sochaux 2022 », a expliqué Stéphane Dubs. Les pays high cost étant les pays, comme la France, où le coût de la main d’œuvre est jugé élevé par rapport à celle des pays low cost. Sochaux va ainsi lancer cette année, en 2019, la production des versions hybrides essence rechargeables des Peugeot 3008 et Opel Grand Land X. Le projet Sochaux 2022, qualifié de « stratégique » doit permettre de simplifier le flux de production, hérité des 100 ans d’histoire industrielle de ce berceau de la marque.

Le site de Sochaux a été créé en 1912. Plus de 22 millions de véhicules y ont été produits.

Cette amélioration des flux doit permettre de pouvoir adapter la production aux variations des attentes des clients « grâce à un flux multi-silhouettes très polyvalent, capable de fabriquer six silhouettes différentes, avec une capacité de production de 400 000 véhicules par an, supérieure à la moyenne des dix dernières années ».

Stéphane Dubs, directeur du site de PSA à Sochaux. | ©Le Trois – Pierre-Yves Ratti

Sochaux surfe sur les succès des 3008 et 308

L’usine de PSA Sochaux n’avait pas connu ce niveau de production depuis trente ans : en 2018, 500 000 véhicules ont été fabriqués. 2019 devrait être à peu près à ce niveau.
Le crossover 3008 séduit en effet les acheteurs. La production est rapidement après son lancement passée de 750 à 950 véhicules par jour.
La berline 308 est assemblée à hauteur de 860 véhicules par jour.
L’Opel Grand Land X représente une production de 230 véhicules par jour.
Enfin, Sochaux vient de récupérer la production des 5008 de Rennes, pour y laisser monter en cadence la production du récent Citroën C5 Aircross.