Le Trois –

Alstom

Belfort va assembler les motrices du TGV du futur, mais des doutes persistent sur la pérennité du site.

Après la guerre de 1870-1871, Belfort a accueilli la société alsacienne de construction mécanique (SACM), devenue Alstom au fil de l’histoire. Depuis 2015, l’industriel s’est recentré sur sa partie transport, après avoir vendu la partie Énergie à General Electric. Ce dossier traite de cette activité transport, depuis l’usine de Belfort, qui fabrique des motrices TGV et des locomotives.

Les derniers articles du dossier : Alstom

Alstom annonce la suppression de 1500 emplois dans le monde

Deuxième constructeur ferroviaire mondial, Alstom veut réduire sa dette de 2 milliards d’euros d’ici mars 2025, à travers des réductions d’effectifs, d’éventuelles cessions ou une augmentation de capital.

Moody’s abaisse la perspective financière d’Alstom

L'agence de notation Moody's Investor Service a maintenu jeudi la notation de crédit d'Alstom mais a abaissé sa perspective à "négative", rapprochant encore l'entreprise de la catégorie spéculative.

Encore à l’essai, le futur TGV M franchit une nouvelle étape

Moins gourmand en énergie avec davantage de passagers à bord, le futur TGV M, cinquième génération des trains à grande vitesse conçue par Alstom pour la SNCF, vient d'entrer dans une phase d'"accélération" de ses "essais de prévalidation", ont annoncé vendredi les deux groupes, qui prévoient un lancement commercial en 2025.

Alstom revoit à la baisse un indicateur-clé de trésorerie

Alstom a enregistré un flux de trésorerie disponible de -1,15 milliard d'euros au premier semestre de son exercice décalé 2023-2024, clos le 30 septembre, et prévoit qu'il restera négatif sur l'ensemble de l'exercice, a annoncé mercredi le constructeur ferroviaire.
Décryptage

Alstom : chiffre d’affaires en hausse, mais un résultat net toujours dans le rouge

Le constructeur ferroviaire Alstom a publié ce mercredi matin ses résultats pour son année 2022-2023. Le chiffre d’affaires est en hausse de 7 %, dépassant les 16 milliards d’euros, mais son résultat net est toujours négatif, à - 132 millions d’euros, lié à l’acquisition de Bombardier.

Belfort : une visite ministérielle à Alstom pour discuter réindustrialisation et relocalisation

100 milliards pour le rail. C’est ce que promet le gouvernement pour l’avenir ferroviaire. En visite, Olivier Becht, ministre chargé du Commerce extérieur a discuté carnets de commandes, réindustrialisation et relocalisation avec les syndicats de l’usine.
PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts