Le Trois –

PUB

Valdoie : la construction de l’Ehpad Les Rubans tourne la page de la Rosemontoise

La résidence Les Rubans accueillera les résidents de la Rosemontoise au premier semestre 2025. |©Le Trois - EC
Reportage
Rendez-vous rue Jean-Jaurès, à Valdoie, pour découvrir l’Ehpad Les Rubans, où seront transférés d’ici deux ans les résidents de la Rosemontoise. Loin d’être fini, le chantier est bien amorcé. Il est qualifié de remarquable en termes de conception par la fondation Pompidou. Visite.

Une page se tourne à Valdoie, pour l’Ehpad de la Rosemontoise. Depuis quelques mois, rue Jean-Jaurès, une immense résidence se construit pour offrir un nouveau cadre de vie aux résidents de l’Ehpad (lire notre article) mais aussi au personnel. Un nouveau lieu dit un nouveau nom. Ce sera la résidence des Rubans, en référence à l’usine de passementerie, fondée en 1911 sur le terrain, qui produisait des rubans, galons et velours unis. 

Si la résidence est loin d’être terminée, les travaux avancent vite. Les fondations sont bien posées, les étages construits. Il est déjà facile de s’imaginer la suite. Équipés de casques jaunes ce jeudi 22 juin, un groupe attend le début de la visite de chantier. Plusieurs élus sont là, Marie-France Céfis, maire de Valdoie, Florian Bouquet, président du conseil départemental du Territoire de Belfort. Le directeur général du pôle gérontologique Claude-Pompidou, Robert Creel. Mais aussi Claude Chirac, fille de Jacques et Bernadette Chirac, et présidente de la fondation Claude-Pompidou, une fondation qui aide et accompagne les personnes malades, porteuses de handicap ou les personnes âgées. Elle a déjà créé 18 structures en tant que telles, et en accompagnent d’autres financièrement. 

« Je n’aurai jamais imaginé qu’on ait besoin de vous solliciter pour ce projet, […] mais cela a été une période de crise énorme », déclare Florian Bouquet. Le président du conseil départemental fait référence à l’année 2020. Année où la résidence de la Rosemontoise a enregistré 17 décès et la moitié de son personnel en arrêt maladie à cause de la gestion de la structure au moment du Covid (retrouvez tous nos articles sur ce dossier). « J’ai pris la décision de quitter les murs, nous n’avions pas d’autres solutions », explique le président du Département. Sur demande, la fondation Claude-Pompidou a abondé le projet de 4 millions d’euros, ce qui a permis d’enclencher très vite les démarches et travaux.

117 chambres à venir

117 chambres sont à venir de 24 m2, soit 4m2 de plus que les normes, huit salons familiaux, deux salles à manger, deux patios avec de la végétation pour que les résidents puissent prendre l’air comme ils le souhaitent. Le point important pour l’architecte en charge du chantier, Jean-Claude Luthy, basé à Danjoutin : la lumière. « Le lieu en sera baigné », explique-t-il. Que ce soit dans l’immense salle de 120 m2 dédiée aux activités, pensée comme un tiers-lieu où pourront intervenir des associations, dans les patios, ou encore dans les chambres et les salons familiaux, où trôneront d’immenses fenêtres et baies. « Dans les chambres, par exemple, il nous a paru essentiel d’avoir beaucoup de lumières car c’est ici que les résidents passent la majorité de leur temps. »

Deuxième mot d’ordre : la verdure. 8 000 m2 de surfaces en espace végétalisé, 35 arbres à hautes tiges, une trentaine de massifs végétaux, végétalisation des patios et des salons. À l’arrière, côté rue des Rubans, un immense parc paysager verra également le jour. 

730 panneaux photovoltaïques

L’Ehpad du futur ? « Non, mais l’Ehpad de demain, c’est certain. J’apprécie l’effort fait pour rendre le bâtiment vertueux en termes d’écologie », explique Claude Chirac. Le toit sera entièrement recouvert de panneaux photovoltaïques, ce qui lui permettra d’être autonome en électricité. Il y en aura 730 au total. « Nous serons quand même raccordés au réseau. On ne sait jamais… par exemple que les panneaux soient recouverts de deux mètres de neige », plaisante Robert Creel, directeur général du pôle gérontologique Claude Pompidou. 24 puits de géothermie ont aussi été creusés, profonds de 200 mètres, pour le chauffage et le refroidissement du site. Des investissements qui ont coûté chers, « mais qui étaient nécessaires », commente Florian Bouquet. Au total, l’Ehpad de demain devrait coûter environ 23 millions d’euros.

Ouverture en 2025

« Je suis impressionnée de la vitesse à laquelle le chantier se monte », commente Claude Chirac. Quant à sa fin, les travaux devraient se terminer fin 2024. Pour une ouverture au premier semestre 2025. « Le temps d’avoir les autorisations, mais aussi d’organiser le transfert », explique Robert Creel. Il souhaite que tous les résidents soient transférés sur une journée, pour faciliter le travail du personnel et ne pas avoir à travailler sur deux sites en même temps. « C’est un gros enjeu. Nous allons sûrement solliciter l’hôpital pour des conseils, mais aussi les pompiers pour le transfert. Pourquoi pas l’armée », se questionne-t-il. Des questions techniques qui viendront dans un second temps, après la fin des travaux de gros oeuvres et de finition.

Avant de repartir, Claude Chirac a qualifié la résidence d’ « impressionnante, magistrale ». « Ils ont fait l’effort d’être le plus exemplaire possible. Avec une prise en compte de l’avis des résidents, de ceux qui travaillent ici. Cela montre la voie.» Elle reviendra. Sûrement pour l’inauguration. Rendez-vous en 2025. 

Claude Chirac, lors de la visite du nouvel Ehpad de Valdoie. | ©Le Trois - EC

Nos derniers articles

Fimu : les confidences et anecdotes d’une hébergeuse d’artistes

Comme de nombreux musiciens à Belfort pour le Festival international de musique universitaire (Fimu), le duo Mastella-Sorchiotti séjourne chez l’habitant jusqu’à la fin du festival. Une tradition pour ce festival qui permet de lier de belles amitiés. Rencontre avec leur hébergeuse.

Ces trois groupes du Fimu qui incarnent la diversité

Allant de la pop au rock en passant par l'électronique, le Festival international de musique universitaire (Fimu) regroupe des artistes alliant différents genres musicaux. Cette pluralité s’illustre avec l’interview de trois groupes d’artistes venus se produire sur le festival.

Avant la naissance, la pollution de l’air nous touche déjà

Certaines personnes sont plus vulnérables ou plus sensibles que d’autres à la pollution de l’air, du fait de leur capital santé ou de leur âge. Par rapport à la population générale, ces personnes vont présenter plus rapidement ou plus fortement des symptômes suite à une exposition à cette pollution, que ce soit à court terme ou à long terme. L'exposition à la pollution atmosphérique pendant la grossesse a été associée à un large éventail de conséquences néfastes à la naissance et pendant l'enfance. Récemment, une étude française a mis en évidence la vulnérabilité du placenta à la pollution de l'air…

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts