Le Trois –

Un nouveau service de covoiturage à 1 euro dans le pays de Montbéliard

L'application est disponible via Karos, et renvoie vers Evolity lorsqu'on renseigne le lieu d'habitation. | ©Le Trois - EC​
Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) vient de lancer un service de covoiturage avec Moventis, qui gère le réseau de transport en commun. Une application a été développée par la société Karos, qui gère déjà des solutions de covoiturage en Ile-de-France, dans les Pays-de-la-Loire, ou encore en Normandie. 3 infos à retenir.

Une application pour les trajets courts

Pays de Montbéliard Agglomération a souhaité développer ce procédé pour « lutter contre l’autosolisme » sur de courtes distances. « Par exemple, entre Blamont et Audincourt, on constate plein de files de voitures avec une seule personne dedans », pointe Damien Charlet, vice-président de PMA en charge des mobilités. « C’est un besoin écologique et social », qui intervient dans un moment où le prix du carburant flambe, expose-t-il. Sur l’application Karos, il sera possible de renseigner son lieu d’habitation, dans le pays de Montbéliard, donc. Puis de renseigner ses habitudes ou ses besoins pour la journée, ou la semaine. Avec les lieux, les horaires. Et la volonté : être véhiculé, ou véhiculer une ou plusieurs personnes. 

Ce service est vu comme essentiel, alors que le service de bus Evolity n’est pas toujours adapté aux personnes  « avec des horaires décalés, qui sont très nombreuses dans le pays de Montbéliard », relève Grégory Carmona, directeur de Moventis. Et pour le service Tad’Y, qui est censé permettre aux usagers de réserver des trajets à la demande : il ne fonctionne pas toujours très bien. « L’usage n’est pas aussi important que ce qu’on avait imaginé », confie Damien Charlet. En somme, le covoiturage est vu comme une manière de compléter cette offre et l’offre de bus dans le pays de Montbéliard. PMA, Moventis et Karos ont d’ailleurs pressé le pas pour accélérer la mise en place du dispositif, raconte Damien Charlet. Avec pour but : « accélérer la transition environnementale » et permettre de développer des transports courts, à faible coût, avantageux pour le covoituré et le covoitureur.

Un ticket unique à 1 euro

Sur l’application Karos, il sera possible d’être redirigé vers Evolity pour acheter un ticket unique sur le réseau de transport, au prix de 1 euro. Le conducteur, lui, recevra 2 euros : 1 euro du passager, 1 euro supplémentaire de PMA pour encourager ces mobilités partagées. Pour le moment, aucune enveloppe prédéfinie n’est prévue par l’Agglomération pour le dispositif. « Nous verrons comme cela prend », expose Damien Charlet, qui compte beaucoup sur le soutien des entreprises, qui pourraient participer au financement pour les mobilités de leurs salariés. 

2 euros, donc, pour transporter un passager sur un aller. 4 ou 6 euros en en transportant deux ou trois.  Et 1 euro pour le passager, qui pourra utiliser son ticket pour continuer son trajet en bus. « Le but, c’est d’encourager les déplacements multi-modaux », précise Hortense, qui a développé l’application.  Avec donc, peut-être, une partie en covoiturage puis une partie en bus pour rejoindre son lieu de travail et éviter au conducteur de gros détours. Même si, pour le moment, ils ne dépasseront pas le pays de Montbéliard avec le dispositif des 1 euro. Hors hôpital et gare, le service proposé n’est pas lié à Belfort ou encore Héricourt, alors que très nombreux sont ceux qui circulent entre les trois zones chaque jour pour aller travailler. Mais Damien Charlet, chargé des mobilités, glisse tout de même qu’il y serait très favorable dans le cadre du syndicat mixte des transports. 

300 utilisateurs inscrits pour le moment

Cela fait deux semaines que le dispositif est lancé. Depuis, 300 utilisateurs ont commencé à renseigner leur trajet sur l’application, ce qui permet déjà de trouver quelques trajets. Les développeurs de l’application comptent sur l’effet de « communauté », mais aussi de parrainage pour renforcer encore plus le dispositif dans le pays de Montbéliard. Par exemple, lorsqu’une personne partage un lien et parraine trois personnes qui se mettent à covoiturer, elle reçoit 25 euros sur l’application. Soit… 25 trajets. La personne qui rejoint l’application et covoiture, elle, reçoit 5 euros.

Un système de chat est mis en place pour discuter, s’arranger avec le conducteur, également. Mais aussi un système de « titre » : apprenti, connaisseur, confirmé ou expert pour rassurer sur la personne avec qui l’on prend la route. Pour donner confiance, et pousser à étoffer un réseau qui peut permettre de faire des économies intéressantes, s’il se développe. 

Nos derniers articles

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Les Sociochaux organisent une nuit du foot pour montrer leur fierté du club

Les Sociochaux organisent au stade Bonal La Nuit du foot, ce samedi 20 juillet. L’événement s’inscrit dans le cadre des événements de la Capitale française de la culture et célèbre les un an de la levée de fonds populaire qui a permis de sauver le club. Et de montrer le soutien de tout un peuple. David Lehingue, organisateur de la soirée, présente les festivités.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts