Le Trois –

PUB

Territoire de Belfort : les nouveaux radars urbains verbalisent dès le 16 janvier

Les radars ETU entrent en 2e phase d'expérimentation dans le Territoire de Belfort. | ©Le Trois – Clara Janssen
À partir du 16 janvier, un quart des radars expérimentaux installés dans le Territoire de Belfort depuis deux ans deviendront actifs pour une durée de trois mois.

Clara Janssen

Depuis deux ans, dix-neuf  radars de type ETU (Équipement de terrain urbain) ont été installés dans le Territoire de Belfort. Ces radars sont des dispositifs de petite taille, de couleur blanche installés sur un mât surplombant la chaussée. Ils sont signalés entre vingt et cinquante mètres en amont, par un panneau plus petit, adapté au mobilier urbain. Ce dispositif peut sanctionner un excès de vitesse ainsi qu’un franchissement de feu rouge, remplaçant ainsi les radars automatiques et les radars feu rouge. La ville de Belfort en accueille notamment sept ; ils sont situés boulevard Kennedy, faubourg de Montbéliard, faubourg des Ancêtres, rue de Bavilliers, avenue Général-Leclerc, avenue de la Laurencie et avenue d’Altkirch. Dans le Territoire de Belfort, les ETU sont installés dans les communes suivantes : Saint-Germain-le-Chatelet, Bavilliers, Valdoie, Denney, Lachapelle-sous-Rougemont, Meroux-Moval et Essert.

Avec cet équipement urbain, le département participe à une expérimentation. Depuis leur installation, ces radars n’avaient pour autre objectif que d’influencer les automobilistes à respecter les limites de vitesse. Ils ne verbalisaient pas. Selon le préfet du Territoire de Belfort, Raphaël Sodini, “l’expérimentation a révélé une réduction des vitesses à la vue des radars”, se réjouit-il. “Ils font peur aux usagers”, complète le représentant de l’État. 

À partir du mardi 16 janvier, la deuxième phase de cette expérimentation débutera pour une durée de trois mois. Cinq des dix-neufs radars seront actifs et pourront verbaliser les conducteurs, sans que la préfecture n’indique lesquels sont concernés. Quatre ETU sanctionneront les excès de vitesse et le dernier le franchissement de feu rouge. “Le but n’est pas de faire rentrer de l’argent dans les caisses, mais de protéger les automobilistes”, soutient Raphaël Sodini. Et de rassurer : “Le but n’est pas de prendre les automobilistes par surprise. Tout est fait en totale transparence”

Les autorités rappellent que, en 2022, 1 039 personnes ont été tuées sur la route en France. Un tiers des décès ont lieu en agglomération. La vitesse est responsable à 27 % des ces accidents en agglomération ajoute le communiqué de presse. 

Un dispositif demandé par les communes

Les radars ont été installés dans les communes volontaires. Et la préfecture a reçu un grand nombre de sollicitations, auxquelles elle ne peut pas répondre aujourd’hui. Une liste d’attente a même été créée. Les communes sont retenues en fonction du risque accidentogène de l’axe de circulation ciblé. La crainte d’accidents des maires et les plaintes des habitants sont les principales raisons de ces demandes, convient le préfet. Mais ces dispositifs ne doivent pas empêcher les communes de prendre des mesures d’aménagement, comme la création de ralentisseurs. Pour le préfet, “les radars ne sont pas la seule solution, il faut multiplier les réponses”

À la fin de cette deuxième phase de trois mois, le ministère de l’Intérieur fera le bilan et définira la stratégie à suivre pour le déploiement définitif des ETU : va-t-on installer plus de radars ou en activer plus ? “L’objectif est d’amener les automobilistes à prendre en compte les limites de vitesses, souligne le préfet. Nous avons des résultats plutôt encourageants.” 

Douze infractions sont en moyenne constatées par radar chaque jour. Elles oscillent entre deux et vingt-deux en fonction du dispositif concerné. Cela signifie que 95 à 98 % des usagers respectent les limites de vitesses et les feux rouges remarque finalement le préfet Raphaël Sodini. 

Nos derniers articles

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

FCSM : « Le bouclage financier de la saison 24/25 ne posera aucun problème »

Pierre Wantiez, président délégué du FCSM était invité au conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération mercredi 10 avril. Les élus ont acté un soutien d’un million d’euros afin d’entrer dans la société coopérative d'intérêt collectif, en faveur du centre de formation et de la section féminine. L’occasion de refaire un point sur la santé du club.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts