Le Trois –

PUB

Ophélie Claude-Boxberger peut utiliser le nom de son père

Dans l'affaire Claude-Boxberger, l'audience pour "empoisonnement" aura lieu le 17 décembre
L'athlète Ophélie Claude-Boxberger pourrait reprendre en novembre la compétition.

Au coeur d’une affaire de dopage rocambolesque depuis l’automne 2019, Ophélie Claude-Boxberger a gagné, en premier instance, une affaire jugée au civil. Flora Boxberger, dernière épouse de Jacky Boxberger, et son fils Jérémy, demi-frère d’Ophélie Claude-Boxberger, demandait d’empêcher la spécialiste du 3 000 mètre steeple d’utiliser le nom de Jacky Boxberger, disparu en 2001.

(AFP)

Au coeur d’une affaire de dopage rocambolesque depuis l’automne 2019, Ophélie Claude-Boxberger a gagné, en premier instance, une affaire jugée au tribunal judiciaire de Montbéliard, liée à l’utilisation du nom de son père, Boxberger. Dans cette affaire, Flora Boxberger, dernière épouse de Jacky Boxberger, et son fils Jérémy, demi-frère de la spécialiste du 3 000 mètre steeple, veulent l’empêcher d’utiliser le nom de Jacky Boxberger, disparu en 2001.

L’athlète Ophélie Claude-Boxberger, par ailleurs au coeur d’une affaire de dopage, a gagné devant le tribunal de Montbéliard (Doubs) le droit de porter le nom de son père, l’ancienne star de l’athlétisme Jacky Boxberger, a appris lundi l’AFP.

Dans cette procédure au civil, le tribunal judiciaire de Montbéliard a rejeté la demande de la veuve de Jacky, Flora Boxberger, et de leur fils Jérémy, d’empêcher Ophélie Claude-Boxberger de porter le nom de son illustre père. Le tribunal a également condamné Flora Boxberger à verser 10 000 euros au titre du préjudice moral de l’athlète et 1 500 euros en dédommagement des frais d’avocat, selon le jugement en première instance daté du 10 juin consulté par l’AFP.

“Aucune usurpation du nom ne peut lui être reprochée”, précise le jugement. Née d’une autre relation en 1988, la spécialiste du 3 000 m steeple avait été reconnue par son père, l’ancien champion Jacky Boxberger, sept jours après sa naissance mais n’avait pas grandi avec lui. Ophélie Claude, à l’état civil, avait ajouté à l’usage le nom de son père après sa mort en 2001.

Une procédure parmi d'autres

Ce droit lui était contesté par Flora Boxberger et son fils Jérémy, qui estimaient que le nom avait été ajouté à des fins commerciales et que l’attitude d’Ophélie avait nui à la carrière sportive de Jérémy, ancien sportif de bon niveau dans les catégories jeunes et dans le même club que sa demi-soeur.

“Ça met fin à l’acharnement subi depuis des années, depuis le décès de mon papa”, a réagi Ophélie Claude-Boxberger auprès de l’AFP. L’athlète se trouve par ailleurs au coeur d’une rocambolesque affaire de dopage.

Après un contrôle positif à l’EPO de l’athlète en septembre 2019, son beau-père Alain Flaccus s’est accusé pendant plusieurs mois de l’avoir dopée à son insu par jalousie avant de brusquement faire volte-face la semaine dernière.

Ophélie Claude-Boxberger, qui clame son innocence et rêve des Jeux de Tokyo en 2021, attend sa convocation par la commission des sanctions de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) et risque quatre ans de suspension.

Nos derniers articles

Belfort : des étudiants s’opposent fermement au déménagement de leur établissement

Les étudiants du département Carrières sociales de Belfort-Montbéliard vont devoir déménager, début 2025, pour que leur établissement soit rénové. Ils s'y opposent. Mauvaise isolation phonique, couloirs étroits, manque de place dans les salles, les étudiants dénoncent leurs conditions d'accueil dans le nouveau bâtiment.

Un mort dans un accident d’ULM près de Besançon

Un homme de 60 ans est décédé dans l'accident de son ULM mardi après-midi à Thise (Doubs), dans la banlieue de Besançon, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Fimu : 100 500 spectateurs à l’édition 2024

La 37e édition du festival international de musique universitaire (Fimu), organisée du 16 au 19 mai 2024, a réuni 100 500 spectateurs, contre 108 200 pour l'édition 2023.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts