Le Trois –

PUB

Montbéliard : 150 personnes dans la rue contre l’extrême droite

Une manifestation s'est tenue devant la sous-préfecture mardi 11 juin. | ©Le Trois - J.B.
Reportage
Alors que les élections législatives se préparent de manière éclair, la montée de l'extrême droite, aux européennes, inquiète. 150 personnes se sont rassemblées à Montbéliard mardi 11 juin. Un seul mot d’ordre : faire face contre l'extrême droite.

Jade Belleville et Eva Chibane

« Le RHaine n’a pas le monopole de la France », lit-on sur une pancarte au cœur de la manifestation. Au bord de la route, devant la sous-préfecture de Montbéliard, ils étaient environ 150, ce mardi 11 juin, selon les forces de l’ordre. Le brouhaha, couvert par le bruit des voitures qui continuent de passer sans discontinuité à 18h, agace certains manifestants. Mais il faut se faire entendre. « Peu importe les conditions », souffle un manifestant. Car les résultats des élections européennes placent le Rassemblement national en tête nationalement avec 31,77 % des voix. Cette victoire du RN est d’autant plus marquée dans le nord Franche-Comté. Le Territoire de Belfort fait partie des seuls départements où la liste de Jordan Bardella est arrivée en première place dans toutes les communes. 

« Il est nécessaire de réagir face aux résultats des élections », indique Elvire Celma, membre de la fédération syndicale unitaire (FSU). Après les résultats de dimanche, beaucoup sont venus aujourd’hui pour montrer leur mécontentement. « Il faut faire bloc contre les idées du RN », insiste-t-elle. Un avis que partage Anna Maillard, ancienne candidate aux élections européennes pour Europe écologie les verts (EELV). Un drapeau de son parti à la main, elle se dit « affolée » par la montée de l’extrême droite. « C’est comme un fleuve qui monte. » Même constat fait par deux étudiantes, Noémie et Serane, avec leur sac de cours encore sur les épaules. « Les résultats des élections européennes sont inadmissibles. Le RN nous fait peur », s’indignent-elles. Durant leurs études, elles ont travaillé sur la montée de l’extrême droite dans l’histoire. « On n’a pas envie que cela recommence », s’inquiètent-elles.

Tous, dans le cortège, se répètent. « Pas d’extrême droite au pouvoir.» Dans la manifestation, les personnes associent le vote d’extrême droite parfois à un « vote colère », d’autres fois à un « vote raciste ». « C’est aussi désormais un vrai vote d’adhésion », note une manifestante. 

« Faiblesse politique de la gauche »

François Lapprand, professeur des écoles et délégué syndical FSU, affirme toutefois que : « C’est un vote sans surprise. Il y a une faiblesse politique des organisations de gauche.» S’il juge le gouvernement d’Emmanuel Macron responsable en partie de cette montée de l’extrême droite, il l’attribue également à François Hollande, qui a « profondément déçu les électeurs de gauche ». Pour lui, le rassemblement sert à montrer, symboliquement, qu’une partie de la société « milite », « n’abandonne pas » contre l’extrême droite. « Mais le délai de trois semaines est fait pour compliquer les choses.»

Avec l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron, les partis de gauche repartent en campagne avec un Nouveau front populaire. François Lapprand souhaite que cela fonctionne. « Leur programme peut donner espoir. Mais cela marchera seulement s’il y a un projet qui dépasse le cadre des élections. Ils se doivent de porter une politique de gauche.»

Elvire Celma, elle, se dit « favorable » à cette union de la gauche. Mais n’oublie pas non plus que les « délais sont très courts ». A seulement trois semaines du premier tour des élections législatives, le parti nouvellement créé doit encore s’accorder. Elvire Celma se veut rassurante sur ce point.  « C’est une union de la gauche, mais c’est aussi une union de ceux qui combattent le RN.» 

Du côté des écologistes, Romaric Thurel salue cette union : « Le front populaire, c’est une chance. » Cependant, il n’occulte pas les difficultés. « Il faut déconstruire le RN point par point. » Noémie et Serane pointent une autre problématique, liée à la jeunesse :  « Les personnes de notre âge ne sont pas allées voter pour les européennes. » Et si les deux étudiantes espèrent que le taux d’abstention chez les jeunes va changer pour les législatives, elles ne se font pas trop d’illusions. « Dans mon lycée, beaucoup de personnes ont voté pour Jordan Bardella parce qu’ils l’ont vu sur les réseaux sociaux. Ils n’ont même pas lu son programme », regrette Serane.  Les manifestants appellent à une manifestation massive ce samedi 15 juin, soutenue par Martial Bourquin, le maire PS d’Audincourt sur place ce mardi soir. 

Nos derniers articles

Sochaux : l’aventure du Mattern Lab est officiellement terminée

L’assemblée générale du Mattern Lab a entériné, ce lundi 15 juillet en fin d’après-midi, le principe de liquidation de l’association, apprend-on auprès de l'association.

Mandeure : la maison du maire touchée par incendie, la piste criminelle envisagée

Un incendie s'est déclaré dans la nuit de samedi à dimanche au domicile du maire de Mandeure, Jean-Pierre Hocquet, a indiqué lundi le procureur de la République, précisant que la piste d'un acte volontaire est envisagée.

Le nord Franche-Comté placé en vigilance orange aux orages ce lundi

Vingt-deux départements du Centre-Est et du Nord-Est de la France sont placés en vigilance orange "orages" pour la journée de lundi, selon Météo-France, dont le Doubs, le Territoire de Belfort et la Haute-Saône.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts