Le Trois –

PUB

Manifestation des soignants à l’hôpital Nord Franche-Comté : les anti-passe en renfort

Les soignants de l'HNFC contre le pass sanitaire

Jeudi 5 août, les syndicats de la CGT, CFDT et CNI ont manifesté sur le parvis de l’hôpital. Très peu de blouses blanches étaient présentes. Les usagers, eux, étaient là en renfort et ils étaient nombreux pour soutenir les soignants.

Ce jeudi, les syndicats de la CGT, CFDT et CNI ont manifesté sur le parvis de l’hôpital contre la vaccination obligatoire des soignants et contre le passe sanitaire. Très peu de blouses blanches étaient présentes. Les usagers de l’hôpital, les anti-passe et quelques anti-vax étaient là en renfort pour manifester avec les soignants.

13 h 10.  Ça chantonne sur le parvis de l’hôpital du Nord Franche-Comté (HNFC). Dans une ambiance bon enfant, les manifestants ont écrit des chansons pour s’opposer à la vaccination obligatoire des soignants et au passe sanitaire. En chœur, ils chantent que le gouvernement « confine la confiance » de tous. Peu de blouses blanches sont présentes. « Nombreux sont ceux à être assignés », affirme Céline Durosay, la secrétaire nationale de la coordination nationale infirmière (CNI).

« Aujourd’hui c’est vous, demain c’est nous »

Dans la manifestation, les trois quarts des personnes interrogées ne sont pas soignants. Un couple de retraités témoigne : « On est là pour soutenir les soignants. Nous, les vieux, on a encore cette culture de Mai-68. Il faut manifester pour nos idées. » Ils poursuivent : « Ce qui se passe, c’est de l’aberration. Plus encore, de la ségrégation. » Les mots sont forts. Il y avait aussi Laurine, à deux pas. Trentenaire, elle est venue soutenir les soignants : « C’est eux qui nous ont sauvé la vie. Il y a un an et demi, ils n’avaient pas de masque, pas de matériel. Même malades, on leur demandait d’aller bosser. Et maintenant, on les pointe du doigt comme s’ils étaient des vauriens. »

Les syndiqués font le tour des manifestants pour discuter. Céline, membre de la CNI, interroge les manifestants sur leur venue. Réponse de l’un d’entre eux : « Aujourd’hui c’est vous, demain c’est nous. » Un manifestant interpelle un cégétiste de l’HNFC: « On vient en renfort », argue-t-il d’un ton enjoué.

« Dans les services, il y a beaucoup de tensions entre vaccinés et non vaccinés »

Les soignants, interrogés, ont préféré rester en retrait et ne pas être photographiés. À L’oeil, les blouses blanches étaient peu nombreuses. Interrogée, Céline Durosay, l’explique par deux raisons : « Il y a déjà le fait que grand nombre d’entre eux sont assignés ou en vacances. Certains sont là avec leurs habits de tous les jours et comme on est plus de 3 700 dans l’hôpital, difficile de reconnaître tout le monde. » Elle poursuit : « Et puis, il y a aussi le fait qu’il y a beaucoup de tensions dans les services entre vaccinés et non vaccinés. Ils ne veulent pas en rajouter maintenant, même s’ils nous soutiennent. »

« Vous avez de la place ? On va venir bosser chez vous ! »

Au détour d’une conversation, deux soignantes acceptent de témoigner. Elles sont là en tenue du dimanche et manifestent contre le passe. Avec 21 ans et 16 ans d’expérience, les soignantes ont de la bouteille. L’une d’elles avoue : « On n’est pas contre le vaccin. Si certains veulent le faire, ils le peuvent. Ma mère a souhaité le faire et elle a raison. Mais pour nous, les soignants qui ne veulent pas, c’est désolant qu’on ne nous laisse pas travailler. » L’autre soignante enchaîne : « Àl’époque, on nous faisait travailler sans aucun moyen et ça ne gênait personne qu’on contamine les malades. Aujourd’hui, alors qu’on a tous les moyens possibles, les gestes barrières pour empêcher la contamination, on nous force à nous faire vacciner quand même. »

Elle continue en avouant : « Après les annonces, j’étais dépitée. Ça fait un an et demi qu’on est dans le stress, nous les soignants. Peur de contaminer notre proche, peur d’aller au travail. Et maintenant, on a le stress de s’injecter quelque chose. On ne veut pas être des cobayes sous prétexte qu’on est soignants ! » Aujourd’hui, les deux soignantes songent à changer de voie. Elles tentent d’en rire : « Vous avez de la place au Trois ? On va venir bosser chez vous ! ». Si cette note d’humour détend l’atmosphère, elles attendent les annonces gouvernementales, qui doivent tomber prochainement avec impatience.

Nos derniers articles

Belfort : Neext engineering explore la technologie quantique

Neext Engineering annonce une collaboration avec Quobly et Colibritd à l'occasion du salon Vivatech, pour mettre la technologie quantique au service de l’énergie et de la décarbonation.

Audincourt : un festival « unik » pour Capitale française de la culture

Rendez-vous le 27 juin. Le deuxième temps fort de Capitale française de la culture se déroulera à Audincourt, sur le site Japy, à la veille du festival Rencontres & Racines. Le festival « Unik », gratuit, accueille des têtes d’affiches comme Morcheeba ou Etienne de Crecy.

Belfort : le 35e RI expérimente un nouveau dispositif de recrutement

Le 35e régiment d’infanterie (35e RI) de Belfort expérimente, à partir de ce lundi 27 mai, un nouveau programme de recrutement : volontaire découverte de l’armée de terre (VDAT). Il est le seul en France. 120 jeunes sont incorporés pendant 4 mois. Ils défileront le 14 juillet à Paris et participeront à la sécurisation des Jeux paralympiques.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts