Le Trois –

PUB

Les Toqués concoctent des menus spéciaux pour le centenaire 

Les toqués du centenaire - Francis Luczak - EC

Pour le centenaire, les Toqués concoctent des menus spéciaux, avec des produits régionaux ou de régions voisines. Avec, à cœur, de mettre la tradition franc-comtoise à l’honneur. À retrouver chez onze d’entre eux.

Pour le centenaire, les Toqués concoctent des menus spéciaux, avec des produits régionaux ou de régions voisines. Avec, à cœur, de mettre la tradition franc-comtoise à l’honneur. À retrouver chez onze d’entre eux.

Les Toqués, c’est une belle histoire à raconter. L’histoire de plusieurs restaurateurs qui se sont réunis pendant la crise sanitaire, pour partager leur problème, mettre en commun leur angoisse. « Nous nous sommes rendu compte qu’on ne se connaissait pas et que nous avions plein de choses en commun et à nous apporter mutuellement », raconte Francis Luczak, président de l’association. Mise en commun de fournisseurs, de produits, de technique de travail, les adhérents se sont liés à travers leur conseil. Ils sont désormais 15, avec pour seules conditions : « Être cuisinant » et défendre une cuisine locale et authentique. Depuis leur création, ils se sont associés à plusieurs événements, dont le centenaire. Trois d’entre eux se sont déjà rendus à Paris pour présenter des spécialités de la région. Avant de concocter un menu pour chacun de leurs restaurants, spécial centenaire. Ils sont 11 à participer à l’opération. 

« Pour le centenaire, ils se sont tous mobilisés avec bon coeur pour nous concocter des menus », explique Florian Bouquet, président du Département. À l’occasion du premier jour de l’opération, la presse était invitée vendredi 20 mai à déguster le menu du centenaire du président de l’association, dans son restaurant La Petite Charrue à Vauthiermont. En rentrant, Francis Luczak accueille avec le sourire les convives. Il a concocté un menu entrée/plat/dessert exprès pour l’occasion… De quoi ravir les papilles. « Nous avons tous essayé de travailler avec des produits régionaux ou des produits voisins, frais et de saisons », expose Francis Luczak. Et cela se sent, la croûte au morbier que le chef sert en entrée à un goût de reviens-y, tandis que le poulet au vin jaune et aux morilles se ressert par deux fois. À la fin, le vacherin vanille jonché de son coulis de framboises vient parfaire un repas savoureux. À retrouver jusqu’à la fin de l’année. Même s’il ne sera pas identique à chaque saison, pour s’adapter à la saisonnalité.

  • Tous les restaurants et les menus sont à retrouver sur le site du Département ou ici

[ En images ]

L’Auberge de La petite charrue à Vauthiermont est tenue par Francis et Paulette. Ils proposent un panel de saveurs franc-comtoises. Truite au vin jaune, faux-filet au beurre de cancoillotte, fondue franc-comtoise… Pour le centenaire, le chef-cuisinier met à l’honneur une nouvelle fois le terroir Franc-Comtois. 

Nos derniers articles

Avant la naissance, la pollution de l’air nous touche déjà

Certaines personnes sont plus vulnérables ou plus sensibles que d’autres à la pollution de l’air, du fait de leur capital santé ou de leur âge. Par rapport à la population générale, ces personnes vont présenter plus rapidement ou plus fortement des symptômes suite à une exposition à cette pollution, que ce soit à court terme ou à long terme. L'exposition à la pollution atmosphérique pendant la grossesse a été associée à un large éventail de conséquences néfastes à la naissance et pendant l'enfance. Récemment, une étude française a mis en évidence la vulnérabilité du placenta à la pollution de l'air…

Une proposition de résolution face aux problèmes de santé des pompiers

Florian Chauche, député de la 2nde circonscription du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de résolution au gouvernement, pour que soit débattue les questions relatives à la santé physique et mentale des pompiers. Un document signé par 98 députés de l'hémicycle.

Le Fimu lutte contre le harcèlement sexuel avec l’application Safer

Pour sa 37e édition, le festival international de musique universitaire (Fimu) a mis en place un dispositif afin de prévenir les violences sexistes et sexuelles. Les festivaliers peuvent installer l'application Safer ou la trouver sur l’application du Fimu. Le principe est simple : si une personne est victime ou témoin d’une agression, il lui suffit de lancer l’alerte via l’application.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts