Le Trois –

PUB

Jura : 4 lycéens meurent dans leur voiture tombée dans le lac de Chalain

Le Samu de l'hôpital Nord-Franche-Comté. ©Le Trois - TQ

Quatre lycéens, trois mineurs et une jeune majeure, sont morts mercredi, restés prisonniers de leur voiture tombée dans le lac de Chalain (Jura) alors qu’ils circulaient sur une route verglacée, a-t-on appris auprès du parquet et de la préfecture.

Damien Stroka – AFP

Quatre lycéens, trois mineurs et une jeune majeure, sont morts mercredi, restés prisonniers de leur voiture tombée dans le lac de Chalain (Jura) alors qu’ils circulaient sur une route verglacée, a-t-on appris auprès du parquet et de la préfecture.

Un cinquième occupant de la voiture est parvenu à s’en extraire et à donner l’alerte, a précisé Lionel Pascal, procureur de la République de Lons-le-Saunier, confirmant des informations du quotidien régional Le Progrès. Les cinq jeunes étaient scolarisés au lycée de Champagnole, selon David Philot, préfet du Jura, qui a déploré un accident “dramatique” qui “nous touche tous”.

Une cellule de soutien psychologique comptant six personnes a été déployée au lycée où plusieurs jeunes étaient internes, a-t-il indiqué, précisant qu’elle devrait être encore renforcée d’ici à jeudi matin. Selon M. Pascal, la plus jeune victime était âgée de 15 ans.

L’accident s’est produit en fin d’après-midi, sur une route très “verglacée”, une “véritable patinoire”, a expliqué le procureur. La voiture “a quitté la route” et “est tombée dans le lac”, situé à l’est de Lons-le-Saunier, selon le magistrat. “L’un des occupants a réussi à s’extraire du véhicule” mais “les quatre autres sont restés bloqués à l’intérieur et n’ont pas survécu à l’accident”, a-t-il poursuivi. Le survivant a été pris en charge par les secours et hospitalisé. M. Pascal a indiqué ne pas disposer d’éléments indiquant “que son pronostic vital était engagé”.

La route sur laquelle les cinq lycéens circulaient se situe en surplomb du lac jurassien, bordée par “une pente assez raide et assez boisée”, a expliqué M. Pascal. Leur véhicule est toutefois passé “au seul endroit où il n’y avait pas d’arbre, en a tout de même heurté légèrement un, ce qui n’a pas suffit pour changer sa course et il est tombé dans l’eau”, a-t-il poursuivi. Le rescapé “a prévenu quelqu’un qui passait par là, cette personne a ensuite alerté les secours” et une patrouille de gendarmerie a pu “très rapidement arriver sur les lieux”, selon le procureur. “Les gendarmes se sont jetés à l’eau pour extraire les occupants du véhicule mais n’y sont pas parvenus”, a-t-il encore relaté. Parvenus eux-aussi très rapidement sur les lieux, les pompiers n’ont pas pu, eux non plus, les sauver, a-t-il ajouté.

La jeune majeure qui figure parmi les victimes “était la propriétaire du véhicule et avait un permis de conduire, on imagine que c’est elle qui conduisait”, a avancé M. Pascal. Les quatre corps ont été acheminés vers l’hôpital de Lons-le-Saunier pour que les proches puissent les identifier. Une enquête de gendarmerie a été ouverte, selon le procureur.

Nos derniers articles

Avant la naissance, la pollution de l’air nous touche déjà

Certaines personnes sont plus vulnérables ou plus sensibles que d’autres à la pollution de l’air, du fait de leur capital santé ou de leur âge. Par rapport à la population générale, ces personnes vont présenter plus rapidement ou plus fortement des symptômes suite à une exposition à cette pollution, que ce soit à court terme ou à long terme. L'exposition à la pollution atmosphérique pendant la grossesse a été associée à un large éventail de conséquences néfastes à la naissance et pendant l'enfance. Récemment, une étude française a mis en évidence la vulnérabilité du placenta à la pollution de l'air…

Une proposition de résolution face aux problèmes de santé des pompiers

Florian Chauche, député de la 2nde circonscription du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de résolution au gouvernement, pour que soit débattue les questions relatives à la santé physique et mentale des pompiers. Un document signé par 98 députés de l'hémicycle.

Le Fimu lutte contre le harcèlement sexuel avec l’application Safer

Pour sa 37e édition, le festival international de musique universitaire (Fimu) a mis en place un dispositif afin de prévenir les violences sexistes et sexuelles. Les festivaliers peuvent installer l'application Safer ou la trouver sur l’application du Fimu. Le principe est simple : si une personne est victime ou témoin d’une agression, il lui suffit de lancer l’alerte via l’application.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts