Le Trois –

Joël Mathurin : « Éviter une mise sous tension de l’hôpital »

Anne Vignot, maire de Besançon, et Joël Mathurin, préfet du Doubs, le 31 août.
Anne Vignot, maire de Besançon, et Joël Mathurin, préfet du Doubs, le 31 août.

La préfecture du Doubs a énuméré ses nouvelles mesures à la suite du classement en zone rouge du département, ce week-end, comme le Territoire de Belfort. Le port du masque s’étend. L’obligation d’espace est réintroduit. Un travail avec les débits de boisson va être entamé.

La préfecture du Doubs a énuméré ses nouvelles mesures à la suite du classement en zone rouge du département, ce week-end, comme le Territoire de Belfort. Le port du masque s’étend. L’obligation d’espace est réintroduit. Un travail avec les débits de boisson va être entamé.

“Dans les trois semaines à venir, tout va se jouer pour éviter une mise sous tension de l’hôpital de Besançon et du nord Franche-Comté.” À l’occasion d’une conférence de presse, organisée ce lundi, le préfet du Doubs, Joël Mathurin, a replacé les enjeux, alors que le département vient d’être classé comme une zone de circulation active du virus SARS-CoV-2, responsable de la covid-19. “Nous sommes dans une logique de sursaut. Tout doit être fait pour éviter une mesure de confinement général que personne ne veut revivre », insiste-t-il. Des contrôles vont être faits et des sanctions prises. Notamment des décisions de fermeture administrative, « notamment dans les débits de boisson ».  

Si le masque était obligatoire dans les centre-ville de Besançon et Montbéliard (le périmètre est agrandi), ainsi que dans les transports en commun ou dans les lieux recevant du public, il le sera aussi dorénavant dans le centre-ville de Pontarlier. « C’est aujourd’hui qu’on travaille à la santé de demain de nos concitoyens. Nous allons renforcer les mesures du port du masque en l’étendant à l’ensemble du centre-ville de Montbéliard”, a indiqué Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard, qui regarde également pour installer un centre de dépistage.

Télétravail

« Le port du masque sera rendu obligatoire sur l’ensemble des campus de l’enseignement supérieur et cités universitaires dans un rayon de 50 mètres aux abords, comme pour les établissements scolaires », indique également la préfecture. Une concertation va s’ouvrir avec les maires des chefs-lieux de canton, les communes de plus de 5 000 habitants et les présidents d’intercommunalités afin d’évoquer les mesures à envisager comme le port obligatoire du masque dans leur centre-ville et bourg-centre. Dans les lieux d’accueil du public, le classement en zone rouge implique « de réintroduire l’obligation de l’espacement d’au moins un siège entre chaque personne ou groupe de moins de 10 personnes venant ensemble », rappelle la préfecture. Les cérémonies de mariage et d’enterrement doivent respecter strictement outre le port du masque la distanciation de 4m2 par personne.

Le télétravail est de nouveau recommandé. « Un travail sera engagé dès cette semaine avec les représentants des débits de boissons dans le département afin d’envisager des mesures pour parfaire l’application du protocole sanitaire permettant le respect des gestes barrières et de la distanciation physique », indique la préfecture. « Il est rappelé que les clients ne peuvent conserver une station debout dans les bars et restaurants et les gérants de ces établissements doivent s’assurer qu’ils sont assis », poursuit-elle. Les buvettes sont interdites dans les enceintes sportives.

Nos derniers articles

La Banque de France propose un nouvel outil d’analyse aux dirigeants

La Banque de France lance un outil à l’adresse des chefs d’entreprises. L’espace dirigeant regroupe toutes les informations Banque de France sur son entreprise : cotation, indicateurs de marché, performances et prise de contact facilitée avec l’institution financière.

Carte scolaire : « La baisse démographique continuera d’avoir des conséquences dans le Territoire de Belfort »

Retrait de postes, démographie, baisse du nombre d’élèves, avec Mariane Tanzi, directrice adadémique des services de l’éducation nationale, le point sur la dynamique de l’année scolaire à venir dans le Territoire de Belfort.

Alstom va vendre une partie de ses activités de signalisation en Amérique du Nord

Le constructeur ferroviaire Alstom va vendre ses activités de signalisation conventionnelle en Amérique du Nord à l'allemand Knorr-Bremse AG pour 630 millions d'euros, une opération qui s'inscrit dans le cadre de son plan de désendettement, a annoncé l'industriel vendredi.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts