Le Trois –

Haute-Saône: la justice annule une autorisation d’agrandissement d’un élevage de vison

Vison - Image par Derek Naulls de Pixabay
Vison - Image par Derek Naulls de Pixabay

Un exploitant installé à Montarlot-lès-Rioz prévoyait de porter son élevage de moins de 2000 à 7700 visons d’Amérique. L’association Combactive, et les associations de protection des animaux One Voice et Dignité Animal ont déposé un recours auprès du tribunal administratif de Besançon.

(AFP)

Un exploitant installé à Montarlot-lès-Rioz prévoyait de porter son élevage de moins de 2000 à 7700 visons d’Amérique. L’association Combactive, et les associations de protection des animaux One Voice et Dignité Animal ont déposé un recours auprès du tribunal administratif de Besançon.

Le tribunal administratif de Besançon a annulé une autorisation d’agrandissement d’un élevage de visons en Haute-Saône, après un recours déposé par des associations de protections des animaux a appris l’AFP ce jeudi 12 novembre. Le tribunal avait été saisi d’un recours contre une autorisation accordée par le préfet de Haute-Saône à un exploitant installé à Montarlot-lès-Rioz, lui permettant de porter son élevage de moins de 2000 à 7700 visons d’Amérique.
Dans sa décision rendue mardi, le tribunal administratif révèle que l’étude d’impact intégrée au dossier de demande d’autorisation était “insuffisante”, ne faisant pas apparaître certains éléments en matière d’incidence du projet sur l’environnement.
Ainsi, le dossier ne permettait pas de connaître “l’impact des pompages sur la ressource en eau” d’une rivière locale, pompages qui servaient aux opérations de lavage du matériel et à la brumisation des cages. Le tribunal administratif a cependant précisé que cette décision ne remet pas en cause l’autorisation dont dispose l’exploitant de détenir moins de 2000 animaux.

La fermeture de tous les élevages en France sous cinq ans

“Ces élevages sont dangereux et nocifs pour l’environnement” et “ils ne répondent pas au minimum nécessaire du bien-être animal”, a souligné dans un communiqué l’association Combactive, à l’origine du recours avec les associations de protection des animaux One Voice et Dignité Animal.
En septembre, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, avait annoncé la fermeture “sous cinq ans” des élevages de visons en France, au nombre de quatre.
Certains élus, dont le député LREM Loïc Dombreva, ont réclamé l’accélération du processus au nom du “principe de précaution”, après que le Danemark a annoncé au début du mois procéder à l’abattage massif de tous les visons du royaume – soit 15 à 17 millions de têtes.
Selon les autorités locales, une version mutée du SARS-Cov-2, qui pourrait menacer l’efficacité d’un futur vaccin, a été transmise par ces animaux à douze personnes.
L’association La Fourrure française a elle dénoncé des tentatives “d’instrumentaliser la crise pandémique” du Covid-19 pour accélérer la fermeture des quatre élevages.

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal