Le Trois –

PUB

Dorans : les assises condamnent à 7 ans de prison une aidante qui a étouffé sa mère

Palais de justice de Vesoul en Haute-Saône.
Palais de justice de Vesoul en Haute-Saône.

Une femme de 69 ans a été condamnée mardi par la cour d’assises de Vesoul à sept ans d’emprisonnement pour avoir étouffé avec un oreiller sa mère de 84 ans dont elle s’occupait à domicile, en 2017, à Dorans.

(AFP)

Une femme de 69 ans a été condamnée mardi par la cour d’assises de Vesoul à sept ans d’emprisonnement pour avoir étouffé avec un oreiller sa mère de 84 ans dont elle s’occupait à domicile, en 2017, à Dorans.

Venue libre au tribunal, Martine Grandjean a été incarcérée à l’issue du procès. Elle a été condamnée à une peine supérieure à celle requise par le ministère public, qui avait réclamé cinq ans d’emprisonnement, dont trois ans avec sursis. Ses avocats, Mes Alain Dreyfus-Schmidt et Patrick Uzan, ont annoncé leur intention de faire appel de cette décision “invraisemblable”, après avoir plaidé en vain l’acquittement.

Martine Grandjean “n’est pas une sainte, car une sainte ne tue pas”, mais ce “meurtre s’inscrit dans son histoire”, douloureuse, “qui atténuera sa peine, malgré l’atrocité du crime”, avait déclaré l’avocat général, Antoine Celle, lors de ses réquisitions. “Il s’agit du procès des aidants” qui vivent un “calvaire”, a pour sa part estimé Me Dreyfus-Schmidt. Pendant deux jours d’audience devant la cour d’assises de Vesoul, les témoins ont décrit la dure vie de l’accusée, “esclave” d’une mère “méchante” et “tyrannique” depuis ses 14 ans.

“Elle a été une enfant jamais aimée, sa mère lui a donné le prénom de l’enfant morte-née qui l’a précédée : Martine”, a raconté Me Uzan. “Après 69 ans d’une vie d’amour, de dévouement et de dévotion pour sa maman, où elle a tout fait pour la satisfaire, elle était épuisée, proche de l’effondrement”.

Le matin du dimanche 16 avril 2017, Martine Grandjean s’est rendue dans la chambre d’Yvonne Blattner, 84 ans, qu’elle accueillait dans sa maison de Dorans, près de Belfort, depuis une récente hospitalisation. Sa mère lui a alors dit : “« Je ne veux plus être chez toi », à elle qui s’en occupe depuis plus de 20 ans” et “qui a sacrifié sa vie pour sa mère”, a constaté l’avocat général. “C’est la goutte de trop qui fait déborder le vase. Les mots que sa mère a eus ont déclenché ses actes”, a-t-il ajouté, voyant dans “la vie de misère qu’elle a vécue” le mobile du crime.

“Elle a pris un sac, l’a enfoncé dans la gorge de sa mère, puis a pris un oreiller pour le mettre sur sa tête, la scène a duré dix minutes : forcément, il y a eu une volonté de tuer “, a pointé le magistrat, contrairement à ce qu’affirme la défense. Les tâches de sang retrouvées sur le lit de la victime et les égratignures sur les mains de la victime témoignent d’une scène d’une “réelle violence”, a-t-il poursuivi. D’après l’expert psychiatre qui a examiné l’accusée, son discernement était “altéré” et non “aboli”, et elle avait donc “la possibilité de choisir ce qui allait se passer”.

Nos derniers articles

Montbéliard : l’usine d’incinération fait sa mue

L'usine d'incinération du pays de Montbéliard est en travaux pour 18 mois afin d'arrêter un des deux fours existants et de remplacer le deuxième. Avec trois objectifs : répondre aux nouvelles normes écologiques et énergétiques, produire un réseau de chaleur pour une partie de la Petite-Hollande et que l’usine soit autosuffisante en électricité.

Stellantis : le salaire de Carlos Tavares pourrait atteindre 36,5 millions d’euros

Les actionnaires du constructeur automobile Stellantis ont validé mardi à 70,2% des voix la rémunération du directeur général du groupe, Carlos Tavares, qui pourrait atteindre 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 - un vote purement consultatif.

Dupont de Ligonnès: le signalement dans le Doubs ne correspond pas

L'ADN analysé dans le Doubs après un signalement en mars ne correspond pas à celui de Xavier Dupont de Ligonnès, recherché pour un quintuple homicide en 2011, a indiqué lundi le parquet de Nantes.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts