Le Trois –

Dans le pays de Montbéliard, l’union locale de la CGT veut consolider sa présence

Rim Jaworski, nouvelle secrétaire générale de l'union locale de la CGT. | ©Le Trois - E.C.
Rim Jaworski a été élue à l’issue du congrès de la CGT, le 5 décembre dernier, à la tête de l’union locale de la CGT dans le pays de Montbéliard. Agente territoriale à Audincourt, elle et les nouveaux élus du bureau reviennent sur les enjeux de la lutte.

À la maison des syndicats d’Audincourt, le nouveau bureau de l’union locale de la CGT dans le pays de Montbéliard se tient prêt à exposer ses ambitions. La nouvelle secrétaire générale, élue par congrès le 5 décembre dernier, distribue un papier, où sont regroupés les principales volontés du groupe. Une feuille de route pour les années à venir qui comprend de « réorganiser la lutte de classes des entreprises », mais aussi d’engager « un rapport de force ». À l’oral, les volontés sont claires : plus tracter, se montrer le plus possible, apporter des conseils aux salariés, porter leur revendication et leur faire savoir qu’ils ont des droits « car aujourd’hui beaucoup de salariés ne le savent plus ».

Il faut, aussi, reconsolider l’implantation, insiste Rim Jaworski, nouvelle secrétaire générale. « Il y a plusieurs endroits où il y a aujourd’hui des déserts syndicaux », comme à Pontarlier ou Baume-les-Dames. Il n’est pas aisé de construire une section car « beaucoup d’employeurs font pression, menacent lorsqu’une section CGT veut être créée », expose-t-elle encore.

Pour autant, cela reste important, « nécessaire », car « il y a beaucoup plus de personnes en difficulté quand il n’y a pas d’organisation syndicale ». « Les salariés ont besoin des organisations syndicales pour faire valoir leurs droits, plus que jamais », poursuit-elle.

Difficulté d'exercice

Les membres du bureau détaillent les pratiques qu’ils remarquent de plus en plus dans les entreprises : sanctions disciplinaires en pagaille, mise à pied conservatoire « généralisée sans aucune base » qui peuvent faire peur, alors qu’elle génère une perte totale de salaire. Le bureau syndical, composé de deux femmes et quatre hommes, remarque aussi qu’il ait plus difficile de mobiliser les salariés pour les grèves, justement par peur des représailles. « Déjà pour les contractuelles qui ont peur de ne pas voir les contrats se renouveler. Mais aussi pour les autres, qui ont peur des représailles. »

Réorganiser la lutte des classes dans tous les secteurs du travail est le leitmotiv de la CGT qui estime que dans le paysage local il faut rester vigilant « notamment en termes d’emploi et de pouvoir d’achat, avec le donneur d’ordre Stellantis, où ses décisions ont un impact direct dans l’économie du pays de Montbéliard, dans les entreprises sous-traitantes mais aussi indirectement dans les commerces, l’éducation, les collectivités, etc… ».

Pour mieux faire, il faut « plus tracter », engager « un rapport de force » car « le rapport de force qu’on exerce nous protège et nous fait acquérir de nouveaux droits », détaille Aurore Boussard. Une première manifestation devrait avoir lieu le 21 janvier contre la nouvelle loi immigration « pour montrer que ce n’est pas ça la France ».

Le nouveau bureau est composé de Rim Jaworski, secrétaire générale, d’Aurore Boussard (Stellantis), chargée de la vie syndicale, d’Eric Nappiot (Forvia), chargé de la formation, de Roland Mathieu, chargé de la politique financière (Forvia également). De Franck Plain (Stellantis) et de Paul Christmann (Peugeot Motocycles), tous deux chargés du conseil aux salariés.

Nos derniers articles

Luxeuil : les pilotes de la BA 116 au cœur de la tension avec la Russie

Les pilotes des Mirages 2000-5F de la BA 116 de Luxeuil-Saint-Sauveur multiplient, ces derniers jours, les interceptions d’avions russes qui survolent l’espace aérien des pays baltes, où ils assurent une mission de police de l’air au nom de l’Otan. La tension y est forte.

Ventes automobiles : le meilleur mois de février enregistré depuis le covid-19

Le marché automobile français a réalisé son meilleur mois de février depuis le début de la crise sanitaire, en hausse de 13% sur un an, le groupe Stellantis en profitant davantage que ses concurrents, selon des statistiques publiées vendredi.

FC Sochaux : le match des Socios avec le maillot collector prévu le 9 mars

Le football populaire sera à l’honneur le samedi 9 mars, au stade Bonal. À l’occasion du « match des Socios », le FC Sochaux-Montbéliard arborera le maillot collector sur lequel apparaît les 11 000 participants à la levée de fonds de l’été 2023.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal