Le Trois –

PUB

Covid-19 : 1 Terrifortain sur 4 doit être vacciné début mai

Covid-19 : des centres de vaccination à Audincourt, Giromagny et Grandvillars
Centre de vaccination contre la covid-19 au gymnase Le Phare, à Belfort.

Au 30 mars, 20 200 personnes ont déjà reçu la première injection d’un vaccin contre la covid-19 dans le Territoire de Belfort. Aujourd’hui, la campagne s’intensifie.

Sihame Saady

Au 30 mars, 20 200 personnes ont déjà reçu la première injection d’un vaccin contre la covid-19 dans le Territoire de Belfort. Aujourd’hui, la campagne s’intensifie.

62,4 % des plus 75 ans

Depuis le 18 janvier, 62,4 % des plus de 75 ans du Territoire de Belfort ont été vaccinés. Dans les Ehpad, 1 148 résidents ont été vaccinés ; on compte près de 1 500 places dans les Ehpad du département. On observe actuellement une modification de la structure d’âge des patients accueillis à l’hôpital. Il y a moins de personnes âgées. La vaccination y contribue sûrement estime la délégation territoriale nord Franche-Comté de l’agence régionale de santé (ARS).

À l’échelle du département, 20 200 personnes ont reçu la première injection et 8 300 ont reçu les deux injections. Au 1er janvier, le département comptait 141 852 habitants. 14,2 % de la population a donc reçu une première injection. 11 000 professionnels de santé, toutes professions confondues, ont aussi été vaccinés. Le département s’appuie sur trois centres de vaccination (Belfort, Giromagny et Grandvillars), ainsi que sur l’hôpital Nord-Franche-Comté et le dispositif de vaccination mobile du conseil départemental, qui peut vacciner jusqu’à 150 personnes par jour actuellement.

1600 doses accessibles cette semaine

Depuis quelques jours, la vaccination est ouverte aux plus de 70 ans et à tous les professionnels de santé. La préfecture prévoit la vaccination de 1 600 personnes en première injection cette semaine et 1 800 autres, la semaine prochaine. L’objectif est de vacciner plus de 10 000 personnes en avril , en ouvrant la vaccination à de nouvelles tranches d’âges et aux personnels de l’Éducation nationale et des forces de sécurité. Cette cadence doit permettre de vacciner 25 % de la population du département début mai. C’est l’objectif du préfet.

Des besoins de médecins

Pour atteindre cet objectif, les autorités ne comptent pas ouvrir de vaccinodromes géants. On conserve les centres de Belfort, Giromagny et Grandvillars. Selon eux, le secret réside surtout dans l’accroissement de la mobilisation des professionnels de santé pour vacciner le plus de personnes possible. Jusqu’à maintenant, la mobilisation de médecins et infirmières à la retraite était suffisante. Mais face au nombre grandissant de rendez-vous ouverts grâce à l’arrivée de nouvelles doses, le besoin de nouveaux professionnels de santé se fait sentir.

Pour alléger cette charge et répondre à la hausse de la demande de vaccination, les médecins libéraux et les pharmaciens, ainsi que les infirmières libérales peuvent déjà vacciner, en attendant l’autorisation accordée aux vétérinaires et dentistes de pouvoir vacciner à leur tour. Aujourd’hui, on a une visibilité des rendez-vous sur un mois confirme la préfecture du Territoire de Belfort.

Nos derniers articles

Sophie Rollet, dix ans de combat contre Goodyear

"Dix ans sur ce dossier": entre "soulagement" et "frustration", Sophie Rollet, lanceuse d'alerte, a "enfin" passé la main à la justice dans son enquête sur l'éclatement des pneus Goodyear à l'origine de la mort de son mari.

Fimu : « Ce festival est fou et les gens qui en sont fiers ont raison »

Le Fimu se termine doucement ce dimanche soir. C’est l’heure d’un pré-bilan, avec Julian Catusse, directeur du festival et Delphine Mentré, adjointe à la Ville en charge de la culture.

Fimu : les confidences et anecdotes d’une hébergeuse d’artistes

Comme de nombreux musiciens à Belfort pour le Festival international de musique universitaire (Fimu), le duo Mastella-Sorchiotti séjourne chez l’habitant jusqu’à la fin du festival. Une tradition pour ce festival qui permet de lier de belles amitiés. Rencontre avec leur hébergeuse.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts