Le Trois –

PUB

Cinq jours de grève à France bleu Belfort-Montbéliard

Un préavis de grève a été déposé par l’intersyndicale de Radio France, menacé par un plan social prévoyant le suppression de 300 postes. L’antenne de France bleu Belfort-Montbéliard sera touchée pendant cinq jours, à partir de ce lundi 25 novembre.

Un préavis de grève a été déposé par l’intersyndicale de Radio France, menacé par un plan social prévoyant la suppression de 300 postes. L’antenne de France bleu Belfort-Montbéliard sera touchée pendant cinq jours, à partir de ce lundi 25 novembre.

L’antenne de France bleu Belfort-Montbéliard sera perturbée du lundi 25 novembre au vendredi 29 novembre. Pendant les cinq jours, l’antenne ne diffusera pas ses programmes habituels pendant quelques heures chaque jour. Parfois, ce seront les journaux qui ne seront pas assurés. Parfois, ce seront les émissions. Les journalistes, les animateurs et les techniciens de la station exerceront leur droit de grève à tour de rôle. Ils expriment leur colère vis-à-vis du plan social envisagé à Radio France et annoncé le 14 novembre.

On envisage 299 suppressions de poste sur un effectif de près de 4 600 équivalents temps plein annonce Le Monde. En parallèle, 76 postes seront créés, dont 50 pour le numérique. « Du coup, relève Le Monde, 236 salariés seront invités à participer à ce plan de départs volontaires. Les sept radios (Franceinfo, France Inter, France Culture, France Musique, Mouv’, France Bleu et FIP) ainsi que les quatre formations musicales sont conservées. En revanche, le chœur symphonique va être sérieusement amputé : son effectif va passer de 93 à 60 personnes. »

0
Le nombre d'auditeurs de l'antenne France bleu Belfort-Montbéliard chaque jour

Le quotidien du soir évoque deux autres départements fortement touchés : la direction de la production et des antennes va fondre de 10 % avec la disparition de 41 postes de techniciens, dont 25 spécifiquement dédiés au son ; et les réalisateurs et les assistants-réalisateurs, surtout présents chez France Culture et France Musique, vont passer de 122 à 92. Selon l’intersyndicale, 17 postes de journaliste sont visés : 4 dans les deux bureaux régionaux qui disparaissent, 4 à Fip qui perd ses journaux, 3 à France Info “dont les services sont déjà en souffrance”, 4 au pôle route qui intervient toutes les dix minutes sur France Bleu Paris. Au-delà de ces suppressions, le plan prévoit également une réduction des congés et une remise en cause du plan épargne-temps. Aucun poste n’est menacé à Belfort.

Ce plan est plus dur que les pistes formulées au mois de juin. On avait annoncé un plan d’économie de 60 millions d’euros, sur un budget de 671 millions d’euros constate Le Monde.

Une audience au rendez-vous

« Ce plan est dû à la volonté assumée du gouvernement de baisser sa contribution à l’audiovisuel public (CAP). Mais à cela, la p-dg rajoute des investissements qu’elle estime indispensables pour transformer l’entreprise », dénonce l’intersyndicale CFDT, SNJ, Sud. Selon elle, ce plan a pour conséquence l’augmentation de la charge de travail pour ceux qui restent. « Il faudra faire plus avec moins », déplore l’intersyndicale. Elle craint que cela n’entraîne une augmentation de la souffrance au travail, une augmentation du recours à des statuts précaires, le transfert des charges vers l’encadrement, « avec un risque de transfert de la pression sur les salarié-e-s ». L’intersyndicale redoute surtout « la dégradation de la production – volume, qualité́ et diversité́ des contenus – véritable valeur ajoutée ». Les représentants du personnel demandent le maintien des dotations de l’État et la suppression du projet de réorganisation.

Les chiffres d’écoute viennent pourtant confirmer que France Inter est toujours la première radio de France, devant RTL. Et la 3e place est occupée par France Info. C’est « une façon cruelle de célébrer des audiences globalement excellentes », déplore l’intersyndicale.

Nos derniers articles

Vellescot : l’écloserie de Philippe Courtot, un savoir-faire en danger

Philippe Courtot est le seul pisciculteur de Franche-Comté à posséder une écloserie. Il devra bientôt prendre sa retraite. Son savoir-faire est en danger. Pour faire part de ses inquiétudes, il a convié préfecture et élus.

Fesches-le-Châtel : Cristel, la revanche de l’inox face à la menace PFAS

Numéro un des fabricants d’articles culinaires en inox, l’entreprise Cristel, localisée à Fesches-le-Châtel dans le Doubs, ne cesse de grandir depuis 2020. Rencontre.

Peugeot passe au volant rectangulaire à partir de 2026

Peugeot va équiper un premier modèle de voiture d'un volant rectangulaire en 2026 avant de l'étendre à toute la gamme, a indiqué vendredi le chef de produit du constructeur, Jérôme Micheron.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts