Le Trois –

PUB

Assassinat de Samuel Paty: trois nouveaux suspects mis en examen, dont un en Haute-Saône

Samuel Paty a été assassiné le vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.
Samuel Paty a été assassiné le vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.

Deux hommes et une mineure de 17 ans sont soupçonnés d’avoir échangé des messages avec l’assaillant via un groupe de discussion.

(AFP)

Deux hommes et une mineure de 17 ans sont soupçonnés d’avoir échangé des messages avec l’assaillant via un groupe de discussion.

Trois nouveaux suspects ont été mis en examen ce vendredi 6 novembre pour “association de malfaiteurs terroriste criminelle” dans l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty, décapité le 16 octobre, a appris l’AFP de source judiciaire. Deux hommes, âgés de 18 ans, un Russe d’origine tchétchène et un Français, et une jeune femme âgée de 17 ans, avaient été interpellés et placés en garde à vue mardi matin. Au total, dix personnes sont désormais mises en examen dans ce dossier.
Un des suspects a été interpellé en Haute-Saône et un autre en Haute-Marne, selon une source proche du dossier. Ils ont été mis en examen vendredi et à l’issue d’une audience devant le juge des libertés et de la détention, les deux premiers ont été placés en détention provisoire, tandis que la jeune femme a été placée sous contrôle judiciaire et dans une structure, a indiqué cette source.
Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir échangé des messages avec l’assaillant Abdoullakh Anzorov, selon une source proche du dossier, via un groupe de discussion dans des messageries.

Dix personnes mises en examen au total

Vêtu vendredi d’un blouson aviateur, cheveux et collier de barbe très courts, le Russe tchétchène, Ismaïl G., est né à Grozny, dans la république russe de Tchétchénie, en 2002, et est arrivé en France en 2003, selon des déclarations de ses parents à l’AFP.
Le père et la mère, qui sont séparés, ont déclaré avoir été tous deux interrogés par les enquêteurs antiterroristes et ont affirmé que leur fils était “innocent” et qu’il “regrettait” l’assassinat de Samuel Paty. Le domicile de la mère, où Ismaïl G. vivait, a été perquisitionné, d’après celle-ci.

Ismaïl G. est également soupçonné d’avoir voulu partir en Syrie, selon des sources concordantes.

Quant à la jeune femme de 17 ans mise en examen, elle est soupçonnée d’avoir été en contact avec l’un des deux hommes, selon la même source proche du dossier.
Samuel Paty, enseignant de 47 ans avait été décapité à la sortie de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par Abdoullakh Anzorov, un réfugié d’origine russe tchétchène de 18 ans, pour avoir montré des caricatures de Mahomet lors de deux cours début octobre sur la liberté d’expression.
Anzorov, radicalisé depuis plusieurs mois selon sa famille, mais inconnu des services de renseignement, avait été abattu par les policiers qu’il attaquait après son crime.
Outre ces trois-là, sept personnes avaient déjà été mises en examen le 21 octobre dans ce dossier, dont six pour “complicité d’assassinat terroriste”.

Nos derniers articles

Sophie Rollet, dix ans de combat contre Goodyear

"Dix ans sur ce dossier": entre "soulagement" et "frustration", Sophie Rollet, lanceuse d'alerte, a "enfin" passé la main à la justice dans son enquête sur l'éclatement des pneus Goodyear à l'origine de la mort de son mari.

Fimu : « Ce festival est fou et les gens qui en sont fiers ont raison »

Le Fimu se termine doucement ce dimanche soir. C’est l’heure d’un pré-bilan, avec Julian Catusse, directeur du festival et Delphine Mentré, adjointe à la Ville en charge de la culture.

Fimu : les confidences et anecdotes d’une hébergeuse d’artistes

Comme de nombreux musiciens à Belfort pour le Festival international de musique universitaire (Fimu), le duo Mastella-Sorchiotti séjourne chez l’habitant jusqu’à la fin du festival. Une tradition pour ce festival qui permet de lier de belles amitiés. Rencontre avec leur hébergeuse.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts