Le Trois –

PUB

9 000 rendez-vous de vaccination encore disponibles en mai en Haute-Saône

Le préfet du Territoire de Belfort répond à la motion du conseil départemental.
Centre de vaccination du Phare, à Belfort, pour inoculer le vaccin contre la covid-19.

La préfecture invite les Haut-Saônois à s’inscrire dès à présent. Rien que pour la semaine du 10 mai, 3300 rendez-vous sont disponibles.

La préfecture invite les Haut-Saônois à s’inscrire dès à présent. Rien que pour la semaine du 10 mai, 3300 rendez-vous sont disponibles.

La préfecture de Haute-Saône annonce ce vendredi soir que pas moins de 9000 créneaux de rendez-vous sont encore disponibles en mai dans le département :

  • 3 300 pour la semaine du 10 mai
  • 2 000 pour la semaine du 17 mai
  • 3 700 pour la semaine du 24 mai

« La préfète invite ainsi les Haut-Saônoises et Haut-Saônois répondant aux critères de vaccination et qui le souhaitent, à prendre rendez-vous, de préférence sur le site internet Doctolib  ou par téléphone au 03 84 75 64 75 », indique le communiqué de presse de la préfecture.

La préfecture rappelle que l’accès au vaccin vient d’être élargi : « Au fur et à mesure que les doses arrivent, la campagne vaccinale se déploie et la vaccination s’ouvre à de nouveaux publics. Dans ce cadre, depuis hier, les personnes de 16 et 17 ans à très haut risque de forme grave de covid-19 peuvent se faire vacciner dans les centres de vaccination de la Haute-Saône. Dès lundi 10 mai, toutes les personnes de 50 ans et plus le pourront également. Et à partir du 12 mai, les rendez-vous qui n’auront pas trouvé preneur 24 heures avant seront ouverts à tous les adultes volontaires, sans condition. Au regard du volume de rendez-vous disponibles en Haute-Saône à partir du 12 mai, le public est donc invité à consulter Doctolib pour identifier les créneaux disponibles. »

85 patients hospitalisés, 15 en réanimation

Ce même communiqué indique que, « si la circulation virale est inférieure à la moyenne nationale (224 cas pour 100 000 habitants) et à celle des départements voisins (taux d’incidence moyen de 197 au niveau régional), elle demeure néanmoins à un niveau élevé. Alors que, pour mémoire, le taux d’incidence était le 1er octobre dernier seulement à 21 pour 100 000 habitants, il s’établit au 6 mai à 169 cas pour 100 000 habitants en population générale. Les variants dits « sud-africains » ou « brésiliens » de la Covid-19 représentent une part significative des tests positifs en Haute-Saône. Le 7 mai 2021, ce taux s’élève à 12,8 %. Derrière la Moselle (14,6 %), le Val-de-Marne (14,2 %), Paris (13,6 %) et les Vosges (13 %), le département fait partie des cinq départements les plus touchés de France métropolitaine. »
« Au 6 mai, précise également le communiqué de la préfecture, dans le département, 85 patients covid-19 étaient hospitalisés, dont 15 en réanimation et le nombre de décès en secteur hospitalier s’élève désormais à 253, soit 176 nouveaux décès par rapport aux données du printemps 2020. Dans notre département comme dans le reste de la région, l’accélération de la dynamique vaccinale concourt à gagner du terrain contre le virus, en protégeant d’abord les plus fragiles et les plus exposés. »

Nos derniers articles

Au monument aux morts, tout le monde se revendique du général de Gaulle

Les commémorations de l’appel du 18-Juin ont rassemblé autorités, élus et candidats aux élections législatives, ce mardi. La figure du général de Gaulle est souvent invoquée par les partis politiques. Et ils sont de plus en plus nombreux à revendiquer son héritage. Quitte à en oublier l’histoire. Reportage.

Michel Zumkeller dézingue Didier Vallverdu et revient en politique

L’ancien député Michel Zumkeller se positionne dans la campagne aux élections législatives anticipées, dans son ancienne circonscription. Il appelle à ne pas voter pour Didier Vallverdu. Et annonce qu’il lance un nouveau parti, qui sera présenté à la rentrée, afin de préparer les prochaines échéances électorales.

Nord Franche-Comté : l’inquiétude face à la pénurie de surveillants de baignade

La communauté de communes du Sud Territoire a poussé un cri d'alarme le 29 avril 2024. Elle dénonce un manque de maîtres-nageurs sauveteurs et de surveillants de baignade dans le territoire. Dans le nord Franche-Comté, ce n’est pas la seule zone à faire face à cette problématique.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts