Le Trois –

300 000 euros pour un nouveau sas d’accueil à l’hôpital Nord Franche-Comté

Un nouveau sas de 120 m2 a été aménagé à l'accueil de l'hôpital Nord Franche-Comté. | ©Le Trois – Thibault Quartier​
L’hôpital Nord Franche-Comté a aménagé un nouveau sas à l’entrée de l’établissement pour mieux accueillir les visiteurs et répondre à des enjeux de confort, de sécurité et de consommation énergétique. Un investissement de 300 000 euros.

Chaque jour, 5 000 personnes franchissent les portes de l’entrée principale de l’hôpital Nord Franche-Comté, à Trévenans. Soit entre 1,5 et 2 millions de personnes par an.

La crise sanitaire a mis quant à elle en exergue l’importance de ce point de passage,  notamment avec la mise en place des filtrages. Et l’hôpital Nord Franche-Comté a rapidement vu les limites de son petit sas d’entrée, de 4 mètres de profondeur. Il vient donc de construire une extension de 120 m². La nouveau SAS est profond de 12 mètres. Un investissement de 300 000 euros.

Cet aménagement répond à plusieurs volontés, dont celle « d’améliorer les conditions de filtrage », indique Sylvain Gable, directeur des services techniques de l’hôpital Nord Franche-Comté. Depuis le mois d’août, le filtrage a certes été levé dans l’établissement, mais il peut être rétabli en fonction de la situation sanitaire. La précédente entrée n’était pas adaptée à la gestion des flux en cas de crises d’envergure et les conditions étaient difficiles pour les agents, obligés de rester dehors, convient le directeur de l’établissement, Pascal Mathis. « Ce fut l’un des enseignements tirés de la gestion de crise », relève Pascal Mathis. Des portes latérales ont été installées dans le nouveau sas, favorisant justement la mise en place, si besoin, d’un double flux entrée-sortie.

Limiter les effets du vent

En termes de performances énergétiques, ce sas fait également tampon avec le hall. Il devrait permettre de faire des économies d’énergie. La petitesse du précédent faisait que les portes étaient « toujours ouvertes », note Sylvain Gable. Là, la profondeur favorise les fermetures et limite l’infiltration du vent dans le hall, qui pouvait gêner les agents à l’accueil et accroître les consommations d’énergie. Déjà, des pare-vents, vitrés, avaient été installés sur le parvis pour limiter les effets du vent. Le sas est chauffé par un système au sol, alimenté par la chaudière à bois de l’hôpital. Le nouvel équipement renforce aussi la sécurité avec un niveau supérieur de portes anti-effraction.

« On a raisonné fonctionnalité », ajoute le directeur des services techniques. Des connectiques ont été placées dans plusieurs endroits de cette extension, afin d’installer des écrans si besoin, notamment pour informer les patients ou visiteurs. « Ce sont souvent les petits aménagements qui sont les plus attendus, admet Pascal Mathis, car ils participent à la vie quotidienne. » Et ce sas était particulièrement « attendu ».

L’hôpital va également inaugurer prochainement un nouveau parking de 240 places pour le personnel et le chantier d’aménagement des urgences (lire notre article) devrait débuter fin 2023 début 2024. Il devra être réceptionné d’ici deux à trois ans

Nos derniers articles

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Valdoie : les vacances scolaires n’arrêtent pas la mobilisation contre les fermetures de classe

Valdoie. Mais aussi les deux Auxelles en fin de journée… Mercredi 21 février, deux communes se sont à nouveau mobilisées pour protester contre les fermetures de classes potentielles annoncées par la direction académiques des services de l'Éducation nationale.

Galeries Lafayette: soutien majeur pour la sauvegarde des 26 magasins, décision le 20 mars

C'est une étape majeure pour la sauvegarde des 26 magasins Galeries Lafayette détenus par Michel Ohayon en province: leur principal créancier a validé mercredi le plan de continuation d'activité, en attendant la décision du tribunal de commerce de Bordeaux, mise en délibéré au 20 mars.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal