Le Trois –

PUB

Législatives : Samia Jaber candidate dans la 2e circonscription

Samia Jaber, élue d'opposition de gauche à Belfort, au Grand Belfort et au Département. | ©Le Trois

Samia Jaber vient d’annoncer qu’elle serait candidate dans la 2nd  circonscription du Territoire de Belfort, à l’occasion des élections législatives des 12 et 19 juin. Alexis Sesmat, ingénieur à General Electric, syndicaliste à Sud Industrie, impliqué dans la dynamique de réindustrialisation du territoire, sera son suppléant.

Samia Jaber vient d’annoncer qu’elle serait candidate dans la 2nd  circonscription du Territoire de Belfort, à l’occasion des élections législatives des 12 et 19 juin. Alexis Sesmat, ingénieur à General Electric, syndicaliste à Sud Industrie, impliqué dans la dynamique de réindustrialisation du territoire, sera son suppléant. mis à jour le 21 avril à 9h53

C’est dans l’ambiance de l’entre-deux-tour de l’élection présidentielle que Samia Jaber, conseillère municipale et départementale d’opposition, de gauche (sans étiquette), a décidé d’officialiser sa candidature aux élections législatives dans la 2e circonscription. Un communiqué de presse adressé ce vendredi, en fin de journée, évoquant surtout une prise de décision plus hâtive que prévue. Cette candidature est placée sous l’ambition de « faire barrage à Emmanuel Macron et à Marine Le Pen », peut-on lire dans l’acte de candidature. Puis de dire : « Faire barrage à la droite identitaire de Mme Le Pen à l’élection présidentielle n’a de sens que si on le prolonge par un barrage à l’ultra libéralisme, au programme de Mr Macron aux législatives », estiment les deux candidats. Selon eux, « l’ultra-libéralisme est le terreau de l’extrême droite ». « La désindustrialisation, l’appauvrissement des territoires ruraux, le pouvoir d’achat qui recule, le démantèlement de nos services publics, la relégation urbaine d’une frange de nos concitoyens, conduisent à un sentiment d’abandon qui génère une colère légitime », insistent-ils. Samia Jaber et Alexis Sesmat veulent faire des élections législatives « le troisième tour de cette élection présidentielle ».

Le binôme veut donc faire barrage au candidat soutenu par La République en Marche. Et si c’est Marine Le Pen qui est élue, « une cohabitation est même possible si la gauche se rassemble sur toutes les circonscriptions », estiment-ils, ajoutant que la gauche est loin « d’être morte ». « Si elle avait su se rassembler depuis 5 ans, la gauche aurait sans difficulté accédé au second tour de l’élection présidentielle », ajoutent-ils. Et de compléter : « La gauche doit regrouper ses forces et cesser de les disperser, et elle doit s’appuyer sur son ancrage local, qui reste puissant. »

Républicain, indépendance…

Le canton de Belfort 1 a enregistré les résultats les plus favorables à la gauche, au premier tour de la présidentielle, le 10 avril. Un canton où Samia Jaber est conseillère départementale avec Bastien Faudot, membre de la Gauche républicaine et socialiste. « Il m’incombe donc la responsabilité de faire en sorte que la seconde circonscription du Territoire de Belfort n’ait pas, en juin prochain, un député d’extrême droite ou un député macroniste », écrit Samia Jaber.

« Nos valeurs ont toujours été celles de la Gauche, sociale, écologique et républicaine », insiste le binôme, avec la volonté « de protéger les plus faibles, les oubliés, d’assurer la cohésion de la société et non pas de dresser les Français les uns contre les autres ». Ils rejettent le néolibéralisme, « qui l’a emporté depuis 1983 », « qui a détruit notre industrie, qui ravage tout autant notre société que notre planète et notre environnement ». Sans le mentionner explicitement, ils se placent donc en rupture avec François Mitterrand, figure iconique de la gauche de la seconde partie du XXe siècle, voire celle du Parti socialiste, à la tête du gouvernement de 1997 à 2002 et à la tête du pays avec François Hollande de 2012 à 2017. « Notre programme sera celui de la réindustrialisation du pays, d’une politique énergétique indépendante qui s’appuiera sur le nécessaire sorti du pétrole et le développement d’un mix énergétique qui assurera une transition écologique et permettra de maîtriser les coûts et préserver le pouvoir d’achat », ajoutent-ils, notamment.

Si le binôme évoque l’union de la gauche, nécessaire pour une victoire, leur candidature n’est pas celle, hypothétique, d’une union de la gauche. Il est le premier à s’annoncer. Mais on attend la candidature d’autres partis, aux prises, notamment, avec les logiques de financement des partis, calculés sur les résultats des élections législatives. Une chose est certaine, Samia Jaber et Alexis Sesmat invoquent des thèmes très chers à Jean-Pierre Chevènement, qui organise ce mardi un meeting de soutien à Emmanuel Macron… À croire qu’ils veulent lui couper l’herbe sous le pied.

Nos derniers articles

Fesches-le-Châtel : Cristel, la revanche de l’inox face à la menace PFAS

Numéro un des fabricants d’articles culinaires en inox, l’entreprise Cristel, localisée à Fesches-le-Châtel dans le Doubs, ne cesse de grandir depuis 2020. Rencontre.

Peugeot passe au volant rectangulaire à partir de 2026

Peugeot va équiper un premier modèle de voiture d'un volant rectangulaire en 2026 avant de l'étendre à toute la gamme, a indiqué vendredi le chef de produit du constructeur, Jérôme Micheron.

Le tribunal reconnaît le “caractère professionnel” du burn-out d’un ancien salarié de Segula

Nordine El Mir a dénoncé ses conditions de travail à Segula Technologies, entreprise qu’il a quitté en 2020. Cette situation l’a conduit, alors, à se mettre en arrêt, pour burn-out. Celui-ci n’a pas été reconnu par la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) au titre de la législation professionnelle. Le tribunal judiciaire de Montbéliard vient d’invalider cette décision.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts