Le Trois –

PUB

La finalisation de la ligne à grande vitesse entre Belfort et Mulhouse repoussée

Le prolongement de la LGV Rhin-Rhône entre Belfort et Mulhouse encore repoussée. | ©Erich Westendarp de Pixabay​
Le rapport du conseil d’orientation des infrastructures (COI) reporte les études concernant le prolongement de la branche Est de la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône. Pourtant, une étude, non prise en compte, aurait dû permettre de ne pas reporter aussi loin ce projet.

Ce n’est pas pour demain que la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône sera prolongée sur sa partie Est, entre Belfort et Mulhouse. Ce sont 35 km qui manquent, entre Petit-Croix dans le Territoire de Belfort et Lutterbach, dans le Haut-Rhin. Le rapport du conseil d’orientation des infrastructures (COI) reporte, au plus tôt en 2033, les études sur le prolongement de cette section.

L’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée, présidée par la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, regrette que ce rapport n’ait pas attendu les résultats de la nouvelle étude sur les bénéfices socio-économiques de cette partie. Une étude pourtant réclamée par le ministre des Transports. « L’absence des nouveaux éléments attendus a conduit le COI à suivre la logique de son avis de 2018 », déplore l’association dans un communiqué de presse.

« Le COI regrette de n’avoir pas pu disposer des éléments nécessaires à la bonne appréciation du calendrier souhaitable pour l’achèvement de la 2e phase entre Belfort et Mulhouse, et nous partageons ce regret », convient Marie-Guite Dufay. Elle rejoint la position du COI sur la nécessité de revoir le calendrier, mais après la publication de cette étude. Ce n’est donc qu’un contre-temps, si l’on comprend bien la position de l’association.

« Cette étude doit démontrer que la multiplication des liaisons régionales, nationales et internationales et le renforcement des synergies avec les réseaux du quotidien engendrés par la réalisation de la 2e phase de la branche Est apporteront des bénéfices considérables aux usagers, aux transporteurs et au gestionnaire du réseau », insiste Marie-Guite Dufay. D’ajouter : « En libérant de la capacité sur la voie classique entre Belfort et Mulhouse, la 2e phase favorisera également la mise en place de services express métropolitains dans le Sud Alsace et le nord Franche-Comté, et permettra en même temps le développement du fret ferroviaire. Le projet est ainsi écologique, dans l’esprit de la planification souhaitée par le gouvernement, et nécessaire à la rapide mise en œuvre de la politique ferroviaire annoncée ce jour par la Première ministre. » La présidente de l’association demande que le calendrier annoncé par le COI soit donc revu une fois l’étude communiqué.

Nos derniers articles

Avant la naissance, la pollution de l’air nous touche déjà

Certaines personnes sont plus vulnérables ou plus sensibles que d’autres à la pollution de l’air, du fait de leur capital santé ou de leur âge. Par rapport à la population générale, ces personnes vont présenter plus rapidement ou plus fortement des symptômes suite à une exposition à cette pollution, que ce soit à court terme ou à long terme. L'exposition à la pollution atmosphérique pendant la grossesse a été associée à un large éventail de conséquences néfastes à la naissance et pendant l'enfance. Récemment, une étude française a mis en évidence la vulnérabilité du placenta à la pollution de l'air…

Une proposition de résolution face aux problèmes de santé des pompiers

Florian Chauche, député de la 2nde circonscription du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de résolution au gouvernement, pour que soit débattue les questions relatives à la santé physique et mentale des pompiers. Un document signé par 98 députés de l'hémicycle.

Le Fimu lutte contre le harcèlement sexuel avec l’application Safer

Pour sa 37e édition, le festival international de musique universitaire (Fimu) a mis en place un dispositif afin de prévenir les violences sexistes et sexuelles. Les festivaliers peuvent installer l'application Safer ou la trouver sur l’application du Fimu. Le principe est simple : si une personne est victime ou témoin d’une agression, il lui suffit de lancer l’alerte via l’application.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts