Le Trois –

PUB

Hydrogène : 4 milliards d’euros pour aider les industriels à acheter des électrolyseurs

Ces 4 milliards d'euros font partie de l'enveloppe de 9 milliards d'euros fléchés vers l'hydrogène en 2020. | ©Le Trois – illustration
Nouveauté
La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a annoncé jeudi en Alsace un dispositif de soutien à la filière hydrogène, à hauteur de quatre milliards d'euros.

Ce dispositif “vise à accompagner les industriels pour acheter les électrolyseurs et pour produire de l’hydrogène décarboné à un coût compétitif, puisque nous compenserons une partie du coût entre le prix de l’hydrogène sans carbone et le prix de l’hydrogène fabriqué à partir d’énergies fossiles”, a déclaré la ministre à l’issue d’une visite de l’usine d’électrolyseurs John Cockerill d’Aspach-Michelbach (Haut-Rhin).

“Cet hydrogène sera utilisé dans différents processus industriels lourds, pour ne plus utiliser des énergies fossiles, que ce soit pour produire de l’acier, de l’aluminium ou des engrais”, a-t-elle complété. L’usine John Cockerill d’Aspach-Michelbach “illustre notre politique de réindustrialisation et de décarbonation”, a vanté la ministre, puisque “c’est un site lauréat des dispositifs d’accompagnement industriels pour la décarbonation que nous avons lancés depuis 2020”.

En 2020, le gouvernement français avait lancé un vaste plan de soutien à la filière hydrogène portant au total sur 9 milliards d’euros, d’où est issue l’enveloppe de 4 milliards annoncée jeudi. L’usine John Cockerill d’Aspach-Michelbach avait obtenu près de 100 millions d’euros de subventions. “C’est un soutien déterminant, rien de tout ceci n’existerait sans la puissance publique et sans le soutien de l’Etat et des collectivités locales”, a assuré Raphael Tilot, directeur général de John Cockerill Hydrogen. “L’annonce (du plan de 4 milliards d’euros) est très positive, c’est un dispositif qui est lisible, les critères sont tout à fait compréhensibles par les industriels donc nous voyons cela d’un très bon oeil”, a-t-il complété. “L’Europe avance en parallèle à ce qui se passe ailleurs dans le monde, où cela va parfois encore plus vite, quand on voit ce qui se passe en Europe du Nord ou en Chine. Donc il faut que la France et l’Europe continuent, si possible encore plus vite.”

L’usine doit entrer en production en fin d’année et vise, à l’issue d’une phase de montée en puissance de trois ans, une production annuelle d’électrolyseurs pour une puissance équivalente à 1 000 mégawatts, soit 1 gigawatt, faisant d’elle une “giga-factory”. L’usine embauchera à terme près de 300 employés, environ un tiers des recrutements ont déjà eu lieu.

L’enveloppe de 4 milliards d’euros sera elle utilisée pour lancer des appels d’offre tous les ans pendant les quatre ans à venir afin de développer des producteurs d’hydrogène décarboné utilisateurs d’électrolyseurs, a précisé le cabinet de la ministre. Un décret doit paraître prochainement pour fixer les modalités des subventions qui seront accordées aux industriels désireux de décarboner leur production grâce à l’hydrogène (en remplacement du gaz par exemple), aussi bien pour couvrir une partie de l’achat de l’électrolyseur que pour soutenir dans la durée les coûts d’exploitation de ces installations “puisqu’aujourd’hui la production d’hydrogène décarboné coûte plus cher que celle d’hydrogène fossile”.

“Nous sommes agnostiques sur la nature de l’électricité qui rentrera dans l’électrolyseur, à condition qu’elle soit bas-carbone, elle peut être d’origine nucléaire ou renouvelable, ce sont les porteurs de projet qui décideront”, a ajouté le cabinet.

Nos derniers articles

Michel Zumkeller dézingue Didier Vallverdu et revient en politique

L’ancien député Michel Zumkeller se positionne dans la campagne aux élections législatives anticipées, dans son ancienne circonscription. Il appelle à ne pas voter pour Didier Vallverdu. Et annonce qu’il lance un nouveau parti, qui sera présenté à la rentrée, afin de préparer les prochaines échéances électorales.

Nord Franche-Comté : l’inquiétude face à la pénurie de surveillants de baignade

La communauté de communes du Sud Territoire a poussé un cri d'alarme le 29 avril 2024. Elle dénonce un manque de maîtres-nageurs sauveteurs et de surveillants de baignade dans le territoire. Dans le nord Franche-Comté, ce n’est pas la seule zone à faire face à cette problématique.

En campagne, Florian Chauche dénonce « un racisme décomplexé »

Une plainte a été déposée par l’un des militants tractant pour Florian Chauche, le député sortant du Territoire de Belfort. Un climat hostile lors de cette campagne est décrié par les militants.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts