Le Trois –

PUB

Cédric Perrin dénonce les incohérences du choix de la SNCF en faveur de CAF

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, revient longuement sur l’attribution du marché de 28 rames de trains Intercités de la SNCF à l’Espagnol CAF. Quatre points retiennent son attention.

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, revient longuement sur l’attribution du marché de 28 rames de trains Intercités de la SNCF à l’Espagnol CAF. Quatre points retiennent son attention.

Confidentialité

Au mois d’août, le sénateur Cédric Perrin était alerté par le syndicat Force ouvrière sur une information qui circulait alors : Alstom allait perdre l’appel d’offre lancé en 2017 par la SNCF pour le marché Automotrices Moyennes et Longues Distances – AMLD, qui visait à renouveler le matériel des lignes Paris – Clermont-Ferrand et Paris – Limoge – Toulouse. Un appel d’offre sur lequel s’était positionné Alstom. Il « s’étonne de cette information puisque à cette date, ces éléments auraient dû être confidentiels ».

Insatisfaction de la RATP

En 2016, Alstom a déjà perdu un marché contre CAF, pour 12 locomotives à destination de la RATP. « Prix plus bas, délais plus courts, fabrication française à Bagnères-de-Bigorre, énumère le sénateur, avant de relever : Pourtant, il semble y avoir une insatisfaction de la RATP puisque à ce jour, pas une seule locomotive n’est en service après trois ans. » Dans ce cadre, et « au regard des défaillances constatées chez le fabricant CAF », Cédric Perrin estime qu’il n’est pas acceptable « que le marché de la SNCF soit attribué à une entreprise dont la base industrielle est essentiellement située en Espagne ». Dans la région, l’entreprise espagnole équipe également le matériel roulant du réseau de tramway de Besançon.

L’attitude de l’ancien maire de Bagnères-de-Bigorre

Cédric Perrin s’étonne d’un mail envoyé le 28 août par un député LREM des Hautes-Pyrénnées, Jean-Bernard Sempastous, ancien maire de Bagnères-de-Bigorre. Il voulait « rétablir la vérité avec des éléments d’information objectifs sur la compétition Alstom / Caf ». « Attitude très étonnante alors que le marché était en négociation », rappelle Cédric Perrin. « Le député fait état, poursuit le sénateur, d’une excellente situation pour Alstom sur les sites de Reichshoffen et Belfort, avec des carnets de commande « comblés jusqu’en 2020 ». C’est donc mal connaitre la spécificité du marché ferroviaire pour lequel les commandes courent sur de nombreuses années. » L’élu Les Républicains regrette surtout que le député démonte ensuite « l’offre du constructeur français Alstom ».

Un prêté pour un rendu ?

Selon le communiqué de presse du sénateur, les syndicats s’interrogent sur l’esquisse d’un accord donnant-donnant entre la France et l’Espagne, dans la perspective de l’entrée de la SNCF sur le marché espagnol de la très grande vitesse. « Ont-ils vraiment tort ? » questionne le sénateur. Il s’inquiète également de l’arrivée d’un nouvel acteur sur le marché ferroviaire national, en plus d’Alstom et Bombardier. C’est « une erreur qu’une véritable politique industrielle aurait sans doute permis d’éviter », estime-t-il.

Nos derniers articles

Le nord Franche-Comté placé en vigilance orange aux orages ce lundi

Vingt-deux départements du Centre-Est et du Nord-Est de la France sont placés en vigilance orange "orages" pour la journée de lundi, selon Météo-France, dont le Doubs, le Territoire de Belfort et la Haute-Saône.

Jeux olympiques : Montbéliard derrière l’escrimeuse Éva Lacheray

L’escrimeuse originaire de Montbéliard, Éva Lacheray, vient de se qualifier pour les Jeux olympiques. Et la cité des Princes est derrière elle.

Nord Franche-Comté : une unité mobile de télémédecine pour faciliter l’accès à un généraliste

Des unités mobiles de télémédecine en soins programmés sont déployées dans le nord Franche-Comté. Elles doivent faciliter l’accès à un médecin généraliste.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts