Le Trois –

Belfort : la Ville reprend les locaux de la cafétéria Flunch

La municipalité de Belfort utilise son droit de préemption pour racheter les anciens locaux de la cafétéria Flunch, située faubourg de France.

La municipalité de Belfort utilise son droit de préemption pour racheter les anciens locaux de la cafétéria Flunch, située faubourg de France. Avec, en toile de fond, une volonté de redynamiser le centre-ville.

La cafétéria Flunch, installée depuis les années 1980 faubourg de France, a fermé ses portes au mois de décembre 2018. La municipalité a décidé d’utiliser son droit de préemption pour racheter ces anciens locaux.

La direction de Flunch était tombée d’accord pour vendre les locaux à un investisseur privé, qui n’était pas du goût de la mairie. « Nous ne voulons pas que n’importe quoi s’y installe », tance Damien Meslot, le maire, conscient de « l’attractivité » de ces locaux de 1 000 m2. La mairie s’est donc positionnée pour les racheter. Ils seront ensuite cédés à la société d’économies mixtes (SEM) Semaville, détenue à 66 % par la municipalité. Elle sera chargée de vendre ou de louer les espaces. Soit à une enseigne. Soit à plusieurs enseignes.

0
En million d’euros, le capital de la SEM Semaville : Belfort détient 800 000 euros du capital ; la Caisse des dépôts et consignations, 180 000 euros ; Tandem, 120 000 euros ; la Sodeb, 50 000 euros ; et la CCI, 50 000 euros.

Des outils de revitalisation

« Nous voulons en faire un lieu d’attractivité important pour le centre-ville », insiste le maire. Des discussions sont en cours, mais la mairie ne veut pas en dire plus. Après l’annonce de l’installation de La Grande Récré au deuxième étage des Nouvelles Galeries, la municipalité jubile. « C’est symbolique », insiste Damien Meslot, heureux d’assister au déménagement d’une enseigne de la périphérie vers le centre-ville, où il veut ancrer, de nouveau, de l’activité commerciale. Et le maire de rappeler qu’il s’est opposé à deux projets commerciaux en périphérie (à Andelnans et Danjoutin), pour « ne pas appauvrir le centre-ville ». Concernant le supermarché de la Méchelle, il rappelle qu’il est situé à Belfort et qu’il permet de proposer une offre alimentaire en ville. Notamment aux personnes âgées.

« Les collectivités doivent intervenir pour réguler le marché »
Damien Meslot
Maire de Belfort

Dans ce projet de revitalisation, la mairie s’appuie sur la loi Elan, du 23 novembre 2018. Le projet est soumis au vote du prochain conseil municipal, programmé le 25 septembre. La loi crée notamment un outil, l’ORT, pour opération de revitalisation de territoire. « Ce dispositif permet des exemptions d’autorisation d’exploitation commerciale dans le périmètre de l’ORT », détaille Damien Meslot, qui glisse également que le préfet, sollicité par le maire, peut suspendre pendant quatre ans l’installation d’un commerce d’une surface supérieure à 1 000 m2, en périphérie de l’ORT. « Cela nous donne des possibilités accrues pour intervenir », se réjouit le maire, qui assume que les collectivités « doivent intervenir pour réguler le marché ». Dans ce cadre, le maire n’exclut pas la possibilité de proposer, si le modèle économique le permet, des prix de location attractif aux futurs commerçants.

Florence Besancenot, adjointe en charge du commerce, rappelle que six nouveaux commerces s’installent en centre-ville, notamment l’enseigne Calzedonia, spécialisée en collants et maillots de bain. « C’est une enseigne qui draine des jeunes, se réjouit l’adjointe. Il y a une belle dynamique auprès du petit commerce. » Damien Meslot de conclure : « Le commerce est un combat perpétuel. » Et pour une fois, la dynamique semble aller dans leur sens.

Nos derniers articles

Les défis de la psychiatrie dans le nord Franche-Comté

Prise en charge, manque de personnels, défi démographique… Lors d’une conférence de presse, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté (AHBFC), structure privée à but non lucratif, a brossé le portrait des défis de la psychiatrie des 5 prochaines années.

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts