Le Trois –

PUB

Saône-et-Loire: un hôpital abandonne la chimiothérapie, devenue trop coûteuse

(AFP)

L’Hôtel-Dieu du Creusot (Saône-et-Loire), établissement à but non lucratif et seul hôpital de la ville, a annoncé lundi avoir renoncé à pratiquer la chimiothérapie, invoquant une hausse insupportable du coût du traitement vendu par son partenaire.

Depuis le 30 septembre au soir, les patients atteints de cancer doivent effectuer plusieurs dizaines de kilomètres pour pouvoir bénéficier de leur traitement de chimiothérapie car l’Hôtel-Dieu, hôpital privé, n’a pas trouvé d’entente sur le renouvellement de la convention qui le liait à l’Hôpital Sainte-Marie de Chalon-sur-Saône, à plus d’une demi-heure de là, qui préparait pour lui les doses des chimiothérapies. L’Hôpital Sainte-Marie, détenu par le groupe Ramsay Santé, numéro un français de l’hospitalisation privée, a proposé de renouveler la convention, arrivée à échéance le 30 septembre, à la condition que le prix des doses soit augmenté de 80 %, ce qu’a refusé l’Hôtel-Dieu, géré par le groupe SOS Santé. “Très clairement, le groupe Ramsay a voulu ponctionner l’Hôtel-Dieu du Creusot et le groupe SOS Santé pour faire exploser ses profits. Et je le dis très clairement : nous n’avons pas vocation à combler le manque ou l’insuffisance de profits du groupe Ramsay”, a déclaré Mickaël Munier, directeur général du groupe SOS Santé, cité par le site d’information continue creusot-infos.

Caroline Desaegher, la directrice de la communication de Ramsay Santé a indiqué que, “dès le mois de mai”, le groupe “avait fait part de sa volonté de ne pas renouveler la convention, car les protocoles n’étaient pas respectés par l’Hôpital Hôtel-Dieu du Creusot”. “Et en cas de problème, c’est la responsabilité de l’Hôpital Sainte-Marie de Chalon-sur-Saône qui était directement engagée”. “Les protocoles étaient respectés puisque c’est le médecin oncologue de Sainte-Marie qui intervenait dans notre hôpital au Creusot”, a répondu Mickaël Munier.

En outre selon lui, l’hôpital Sainte-Marie aurait certainement reconduit la convention si l’augmentation avait été acceptée. Concernant l’augmentation des tarifs, Mme Desaegher les justifie par “une explosion des coûts et notamment des matériels”. Dénonçant des conditions “scandaleuses”, M. Munier a souligné que la hausse du prix voulue par Sainte-Marie “se traduirait par une augmentation de 100 000 euros de la facture annuelle”. “Ce n’était pas acceptable”, a-t-il tranché. Sollicitée, l’Agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté n’a pas répondu.

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Le marché automobile européen se contracte en mars, la part des électriques aussi

Les immatriculations européennes de voitures neuves ont connu leur premier repli de l'année en mars, tandis que la part de marché des automobiles électriques est restée inférieure à celle de toute l'année 2023, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Le designer du TGV, Jacques Cooper, est mort

Le designer du tout premier TGV, Jacques Cooper, est mort, a appris l'AFP mercredi auprès du constructeur de trains Alstom, où il a travaillé dans les années 1970 et 1980. Il restera comme l'homme qui a donné au TGV sa silhouette distinctive, avec son nez effilé et aérodynamique et sa première livrée orange, devenue mythique dans l'univers ferroviaire français.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts