Le Trois –

Un plan pour sauvegarder le bassin de l’Allan au-delà des frontières administratives

Une passe à poissons a été installée en 2022 à Valdoie. ©Le Trois - EC
45 actions concrètes ont été définies pour sauvegarder le bassin de l’Allan. Le fruit d’un travail de onze ans, qui a déjà commencé sa mise en application. 31 millions d’euros seront nécessaires pour le mener à bien.

Le bassin de l’Allan, de plus de 1 000 km de cours, traverse trois départements : le Territoire de Belfort, le Doubs, la Haute-Saône. Englobe 158 communes, 240 000 habitants. Et en découlent 4 sous-bassins : la Savoureuse, la Lizaine, l’Allan-Allaine et la Bourbeuse. C’est aussi un bassin avec de nombreuses difficultés : une ressource en eau déficitaire, une qualité qui se dégrade au fur et à mesure, des inondations de plus en plus fréquentes dû, notamment, à une artificialisation de son cours. 

Pour tenter de sauvegarder et restaurer le bassin, onze années ont été nécessaires pour élaborer un plan, piloté par la Commission locale de l’eau, avec en son sein 12 maîtres d’ouvrage*. Présenté ce mardi 18 avril à Valdoie, le plan comprend 45 actions et quelques grands axes :  restaurer les milieux aquatiques, recharger les nappes et prévenir les inondations. Sécuriser l’alimentation en eau potable du nord Franche-Comté, « reconquérir la qualité des eaux du Sud Territoire », protéger les milieux humides et sensibiliser les élus pour qu’ils s’investissent dans l’aménagement de leur territoire. 

En tout, ce sont 31 millions d’euros qui seront injectés. 15,5 millions d’euros pour améliorer la disponibilité de la ressource en eau. 10 millions pour réduire les pollutions. Et 5 millions pour préserver et restaurer les milieux. Des sommes abondées par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse (7,2 millions d’euros) et le Département du Doubs (près d’1 million). Certains projets ont déjà démarrés, notamment à Valdoie : 

Un consensus inédit

Dans ce projet ont été associés des intercommunalités, des associations, l’agence de l’eau, la Région, les trois Départements. « Il y avait urgence à combattre collectivement », a pointé le préfet du Territoire de Belfort, Raphaël Sodini. « C’était même une priorité absolue », confirme Miltiade Constantakatos, président de la Commission locale de l’eau et élu du conseil communautaire du Grand Belfort.

 « Nous avons depuis plusieurs années des inquiétudes sur la quantité et la qualité de l’eau. Il fallait s’y atteler pour protéger les ressources, mais aussi  protéger les entreprises des inondations comme General Electric et Alstom.» Il note une coopération inédite de tous les acteurs concernés. « Avant, le sujet de l’eau, tout le monde le traitait dans son coin.Pourtant, il faut bien penser que les rivières ne connaissent pas de limites administratives. Là, j’ai découvert que nous étions capables de trouver une cohérence sur un projet. Espérons que ce soit un démarrage pour une coopération dans d’autres domaines..» La perche est lancée. 

  • *12 maîtres d’ouvrage qui sont associés et se sont réunis au sein de la commission locale de l’eau  : 

    communauté de communes du Pays d’Héricourt, communauté de communes Rahin et Chérimont, communauté de communes du Sud Territoire, communauté de communes des Vosges du Sud, conseil départemental du Territoire de Belfort, EPTB Saône et Doubs, Fédération du Territoire de Belfort pour la pêche et la protection des milieux aquatiques, Grand Belfort Communauté d’Agglomération, Pays de Montbéliard Agglomération, Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, syndicat des eaux de Giromagny, Ville de Belfort



Nos derniers articles

La Banque de France propose un nouvel outil d’analyse aux dirigeants

La Banque de France lance un outil à l’adresse des chefs d’entreprises. L’espace dirigeant regroupe toutes les informations Banque de France sur son entreprise : cotation, indicateurs de marché, performances et prise de contact facilitée avec l’institution financière.

Carte scolaire : « La baisse démographique continuera d’avoir des conséquences dans le Territoire de Belfort »

Retrait de postes, démographie, baisse du nombre d’élèves, avec Mariane Tanzi, directrice adadémique des services de l’éducation nationale, le point sur la dynamique de l’année scolaire à venir dans le Territoire de Belfort.

Alstom va vendre une partie de ses activités de signalisation en Amérique du Nord

Le constructeur ferroviaire Alstom va vendre ses activités de signalisation conventionnelle en Amérique du Nord à l'allemand Knorr-Bremse AG pour 630 millions d'euros, une opération qui s'inscrit dans le cadre de son plan de désendettement, a annoncé l'industriel vendredi.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts