Le Trois –

PUB

Néonicotinoïdes pour les betteraves sucrières : les députés Ian Boucard, Denis Sommer et Frédéric Barbier ont voté contre

Les députés ont dû se prononcer, ce mardi 6 octobre, sur le projet de loi controversé d’autorisation de l’utilisation de néonicotinoïdes pour la production des betteraves sucrières
Les députés ont dû se prononcer, ce mardi 6 octobre, sur le projet de loi controversé d’autorisation de l’utilisation de néonicotinoïdes pour la production des betteraves sucrières

Les députés ont dû se prononcer, ce mardi 6 octobre, sur le projet de loi controversé d’autorisation de l’utilisation de néonicotinoïdes pour la production des betteraves sucrières. Si le projet de loi a été adopté, trois députés du nord Franche-Comté ont voté contre, notamment deux de la majorité.

Les députés ont dû se prononcer, ce mardi 6 octobre, sur le projet de loi controversé d’autorisation de l’utilisation de néonicotinoïdes pour la production des betteraves sucrières. Si le projet de loi a été adopté, trois députés du nord Franche-Comté ont voté contre, notamment deux de la majorité.

Les députés se sont prononcés, ce mardi 6 octobre, sur l’utilisation des néonicotinoïdes pour la productions des betteraves sucrières ; un projet permettant de déroger à l’interdiction des pesticides dits néonicotinoïdes, approuvée en 2016 et effective depuis 2018. Ce projet de loi a été largement adopté (313 pour, 158 contre et 56 abstentions). Les députés de la majorité du Doubs, Denis Sommer et Frédéric Barbier (LREM), ont voté contre le projet de loi du Gouvernement, comme 30 autres de leurs homologues du groupe La République en marche. Ils sont 175 à avoir voté pour et 36 à s’être abstenus. Le député Les Républicains Ian Boucard a aussi voté contre, comme 20 autres députés Les Républicains. Ils sont 67 à avoir voté pour. Le marcheur Christophe Lejeune, député de Haute-Saône, a voté pour, tout comme Michel Zumkeller (UDI).

« Depuis 2016, rien n’a été fait en matière de recherche pour trouver une solution pour protéger les betteraves sucrières contre les pucerons. Le Gouvernement n’a pas mis les moyens nécessaires pour trouver un traitement alternatif qui respecte la biodiversité », déplore notamment le député Les Républicains dans un communiqué de presse. « Cette loi (…) ne résoudra pas le fond du problème. Elle offre uniquement une solution à très court terme pour les producteurs et ouvre surtout une fenêtre pour la réintroduction d’insecticides nocifs pour l’environnement », poursuit-il.

« Mauvais signal politique »

Les députés avaient été interpellés, ce lundi 5 octobre, par Génération Écologie Bourgogne-Franche-Comté et l’union nationale de l’apiculture française. « Cette initiative du gouvernement qui relaie les demandes du lobby des industries du sucre est une faute politique et un scandale sanitaire », estimaient-ils dans la lettre ouverte, soutenue par Europe-Écologie-les-Verts, Cap 21 et l’Alliance écologiste indépendante. « La réintroduction de ces pesticides porte un coup terrible à la population déjà très fragilisée des abeilles et des autres pollinisateurs mais aussi de toute la biodiversité y compris l’humain. Il ne faut pas se laisser endormir par le caractère temporaire de cette autorisation car la trace des néonicotinoïdes est visible jusqu’à vingt ans après son introduction », pouvait-on lire dans le document. Et les signataires de ce document estimaient aussi que cette dérogation était « signal de faiblesse qui va encourager les lobbies “empoisonneurs”, à intensifier leur pression ».

Nos derniers articles

Peugeot passe au volant rectangulaire à partir de 2026

Peugeot va équiper un premier modèle de voiture d'un volant rectangulaire en 2026 avant de l'étendre à toute la gamme, a indiqué vendredi le chef de produit du constructeur, Jérôme Micheron.

Le tribunal reconnaît le “caractère professionnel” du burn-out d’un ancien salarié de Segula

Nordine El Mir a dénoncé ses conditions de travail à Segula Technologies, entreprise qu’il a quitté en 2020. Cette situation l’a conduit, alors, à se mettre en arrêt, pour burn-out. Celui-ci n’a pas été reconnu par la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) au titre de la législation professionnelle. Le tribunal judiciaire de Montbéliard vient d’invalider cette décision.

Les Eurockéennes aménagent un city stade au camping

L’édition 2024 a un petit accent football pour les Eurockéennes, Euro 2024 oblige. Dans sa volonté de renforcer les animations au camping, le festival aménage un terrain de football où seront organisés trois tournois au cours du week-end. Accélération, crochet, feinte de tir… et but !

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts