Le Trois –

Le Territoire de Belfort, petit, mais grand par la sobriété électrique

Dans de nombreuses communes, les luminaires sont passés au Led. | ©TDE90
Décryptage
Tout est parti des lampadaires: à Belfort et ses environs, l'attention portée à mieux détecter les pannes d'éclairage public a enclenché un cercle vertueux, classant le département l'hiver dernier parmi les trois premiers où la consommation électrique résidentielle a le plus baissé.

(AFP – Eva Chibane)

Bon maillage des compteurs communicants, population réceptive, travaux de rénovation thermique et d’éclairage ont été les ingrédients de ces gains de sobriété du plus petit département de France (en dehors de la région parisienne) mesurés par le réseau de distribution Enedis. Avec le Var et les Landes, le Territoire de Belfort s’est classé dans le trio de tête des départements où la consommation d’électricité des ménages a le plus reculé, sur la période du 15 octobre 2022 au 9 avril 2023 comparé à la même période de l’année précédente, avec -9,7%.

A la différence des deux autres départements, largement équipés de chauffages électriques (respectivement 40% et 52%), les logements dans le Territoire de Belfort en utilisent peu (14%).

Cela “montre que les efforts pour économiser l’électricité se sont portés sur d’autres usages”, souligne Yoann Rossignol, directeur territorial d’Enedis pour le Territoire de Belfort et le Doubs. A Danjoutin, l’éclairage public est ainsi coupé de 23H00 à 05H00 du matin depuis six ans. La commune a capitalisé sur ce geste pour remplacer les deux-tiers des équipements lumineux, soit 205 changés. Des travaux étalés sur deux ans, avec une aide de 8.000 euros du syndicat départemental d’énergie, raconte le maire Emmanuel Formet. “Nous attendons maintenant d’avoir un bilan complet de 2022 sur les économies d’énergie dans la commune pour étendre les investissements”, dit-il. 

"Parler d'une seule voix"

 Aux yeux d’Enedis, Belfort a aussi profité du très bon maillage des compteurs communicants Linky, avec 76.000 compteurs installés et 93% des sites départementaux raccordés, ce qui permet de bien identifier les pics de consommation par zones et de sensibiliser la population. Les compteurs ont été raccordés avec un système d’alarme défaut, qui permet de détecter les pannes d’éclairage public ou les branchements illicites. “Quand on sait que 40% de la consommation est tirée par l’éclairage public, on comprend vite qu’il faut investir et mieux piloter les données”, relève Yoann Rossignol.

La taille du département, avec ses quelque 141.000 habitants, est aussi un atout car elle permet de faire passer des messages “et de parler d’une seule voix”, selon M. Rossignol. Celui-ci se souvient notamment de la campagne de communication de la ville de Belfort qui a piloté un plan de sobriété présenté “très tôt” aux habitants, en septembre 2022. Cette campagne était notamment portée sur l’extinction de l’éclairage public de 01H00 à 05H00 du matin, à partir du 15 novembre 2022.

“La première chose, c’est qu’il y a eu un gros travail sur l’éclairage public”, soulignait avant l’été l’ex directeur territorial Mohammed Hamdani à l’AFP. Une fois réglées les pannes, beaucoup de communes ont suivi en éteignant l’éclairage public la nuit, puis se sont engagées en baissant le chauffage dans les bâtiments publics. 

Quartier intelligent

Elles ont aussi joué la carte des extinctions programmées, puis automatisées l’hiver dernier. Pour les accompagner, le gestionnaire du réseau a créé un portail “précis, dynamique et en temps réel”, qui permet aux collectivités de suivre leur consommation d’électricité.

Le fonds d’aide a été également lancé par le syndicat départemental d’énergie “Territoire d’énergie 90” dès 2021, avec déjà 958.000 euros investis, pour accompagner “l’ensemble des demandes des collectivités”, détaille sa directrice Nathalie Lombard. Il a été largement utilisé en 2022 pour prévenir la hausse des coûts de l’énergie. “Nous avons aussi mis à disposition des collectivités un conseiller en énergie qui a proposé des bilans gratuitement à toutes les communes de moins de 10.000 habitants”, relève la directrice.

La prochaine pierre pour le Territoire de Belfort sera la création d’un quartier intelligent, un futur démonstrateur de la ville durable, nommé Belfort-E Start. Encore en phase d’étude, ce quartier vise à créer la plus grande communauté d’énergie renouvelable de France, avec une capacité de production photovoltaïque de 3,3 Megawatts-crête, couplée à des solutions de stockage de l’énergie basées sur des batteries et de l’hydrogène vert. Ce projet sera déployé au coeur du grand parc d’activités belfortain Techn’Hom afin de profiter des infrastructures existantes et de produire l’énergie au plus près de là où elle sera consommée.

Nos derniers articles

À Danjoutin, les habitants entre colère et indifférence après des tags antisémites

Lundi 10 juin, des tags antisémites sont apparus dans la commune de Danjoutin. Pour le moment, on en recense 5, sur des murs communaux, des banques ou encore des maisons. Si certains habitants s’indignent, d’autres ne semblent pas prendre la mesure de ces écrits.

Stellantis va redistribuer 7,7 milliards d’euros à ses actionnaires en 2024

Stellantis va verser 7,7 milliards d'euros de dividendes et de rachat d'actions, a annoncé le constructeur automobile jeudi, juste avant la tenue d'une journée pour les investisseurs à Auburn Hills (Michigan), aux États-Unis.

Radio Campus Belfort-Montbéliard émet dans le nord Franche-Comté

Radio Campus Besançon agrandit sa zone de couverture en Bourgogne-Franche-Comté. Le jeudi 13 juin, la radio associative bisontine a allumé pour la première fois l’antenne Belfort-Montbéliard via son site internet. La fréquence 88.8 FM, qui lui a été accordée par l’Arcom, doit de son côté être ouverte à la fin du mois.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts