Le Trois –

PUB

Confinement : la chasse de régulation autorisée en Haute-Saône, dans le Territoire de Belfort et dans le Doubs

Les préfecture de Haute-Saône et du Territoire de Belfort ont accordé des dérogations aux chasseurs pour réguler la faune sauvage, notamment les populations de sangliers et de cervidés.
Sanglier / chasse / dégâts

Le nouveau confinement a été décrété au cœur de la saison de chasse. Les préfecture de Haute-Saône et du Territoire de Belfort ont accordé des dérogations aux chasseurs pour réguler la faune sauvage, notamment les populations de sangliers et de cervidés.

Le nouveau confinement a été décrété au cœur de la saison de chasse. Les préfecture de Haute-Saône, du Territoire de Belfort et du Doubs ont accordé des dérogations aux chasseurs pour réguler la faune sauvage, notamment les populations de sangliers et de cervidés. mis à jour le 9 novembre à 18h40.

Lors de la dernière saison de chasse (2019-2020), 10 500 sangliers ont été prélevés en Haute-Saône. Dont 1 800 au mois de novembre 2019 (17,14 % des prélèvements) rappelle la préfecture. Ainsi, elle souligne le poids de ce mois de novembre dans la régulation de l’espèce. « Dans le contexte départemental de réduction impérative des populations de sangliers à l’origine de dégâts importants aux cultures, il reste nécessaire de maintenir une régulation de la faune sauvage pour éviter une explosion des dégâts aux cultures, aux prairies, aux forêts et aux biens », explique la préfecture dans son communiqué de presse.

« Les enjeux sont également forts dans le département pour les cervidés (cerf, chevreuil) et, très localement, le chamois à l’origine de dégâts dans les forêts et les plantations forestières. Il est également important de pouvoir répondre, localement, aux dommages liés aux espèces susceptibles d’occasionner des dégâts (ces espèces auparavant désignées comme « nuisibles ») », poursuit la préfecture. Les constats sont similaires dans le Territoire de Belfort : volonté de réduire les dégâts aux cultures en régulant les sangliers et préservation de « l’équilibre sylvo-cynégétique », note la préfecture belfortaine en régulant les cervidés.

Dans le Doubs, on autorise “les battues collectives de régulation des seules espèces sanglier, cerf et chevreuil à compter du dimanche 15 novembre, uniquement les samedis et dimanches”.

Seulement battues et affûts

Face à ces enjeux, la préfète de Haute-Saône et le préfet du Territoire de Belfort ont pris des arrêtés permettant le maintien d’une régulation de la faune sauvage. En Haute-Saône, le sanglier, le cerf, le chevreuil et le chamois sont concernés. L’arrêté précise également les conditions sanitaires à respecter :

  • Les déplacements devront avoir lieu en véhicule individuel ;
  • Les réunions avant et après battues auront lieu en plein air sans accès aux cabanes de chasse et sans distribution ou partage de nourriture ou de boisson ;
  • L’accès aux cabanes de chasse sera restreint à un nombre limité de personnes ;
  • Un carnet de battue recensera l’ensemble des personnes ayant participé́ aux opérations et permettant de les identifier.

Les battues et la chasse à l’affût sont autorisées pour ces régulations ; les chasses en approche sont interdites. « Toutes les autres activités de chasse demeurent interdites pendant cette période de confinement », indique la préfecture de Haute-Saône, avant de poursuivre : Les déplacements liés à la mise en œuvre de l’agrainage du gibier sont également interdits pendant cette période. »

Nos derniers articles

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

FCSM : « Le bouclage financier de la saison 24/25 ne posera aucun problème »

Pierre Wantiez, président délégué du FCSM était invité au conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération mercredi 10 avril. Les élus ont acté un soutien d’un million d’euros afin d’entrer dans la société coopérative d'intérêt collectif, en faveur du centre de formation et de la section féminine. L’occasion de refaire un point sur la santé du club.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts