[elementor-template id="14734"]

Un observatoire pour lutter contre le dénigrement des agriculteurs du Territoire de Belfort

David Philot, préfet du Territoire de Belfort, a installé le lundi 30 décembre 2019 l’observatoire départemental de l’agribashing, annonce la préfecture dans un communiqué de presse.


Cette instance, créée par le ministre de l’Agriculture, vise à lutter contre la stigmatisation des activités agricoles, d’élevage et de vente de produits issus de ce secteur qui ont conduit, ces dernières années, à une multiplication des actes d’incivilité, d’intimidation voire de violence envers les professionnels de l’agriculture.
L’observatoire départemental de l’agribashing réunit la chambre interdépartementale d’agriculture, les syndicats agricoles et professionnels et les services de l’État (préfecture, police, gendarmerie et service départemental du renseignement territorial). Il permettra, à travers des échanges permanents entre préfecture, force de l’ordre et professionnels du monde agricole, de dresser un état des lieux exhaustif des problématiques de sécurité, d’incivilités etc. rencontrées et d’élaborer des solutions adaptées et concertées.
L’observatoire de l’agribashing veillera ainsi en priorité à détecter les menaces, évaluer leur intensité et leur évolution potentielle, agir en vue de prévenir les actes de malveillance et de les neutraliser en mobilisant trois leviers :

  • la prévention à travers l’action renforcée des patrouilles et des référents sûreté
  • l’information à travers la médiatisation des actions de prévention réalisées
  • l’action judiciaire (recoupement, utilisation de moyens de captation, aide au dépôt de plainte,etc) conduite par le parquet.

Il se réunira au moins une fois par trimestre.

Défilement vers le haut