Le groupe suédois SKF prévoit la suppression d’une centaine de postes dans le Jura

SKF risque de supprimer une centaine postes de son site de Lons-le-Saunier.

L’équipementier industriel suédois SKF, un des leaders mondiaux dans le domaine du roulement mécanique, a annoncé mardi un plan de relance stratégique qui prévoit la suppression d’une centaine des 350 postes de son site de Lons-le-Saunier, spécialisé dans l’aéronautique.

(AFP)

L’équipementier industriel suédois SKF, un des leaders mondiaux dans le domaine du roulement mécanique, a annoncé mardi un plan de relance stratégique qui prévoit la suppression d’une centaine des 350 postes de son site de Lons-le-Saunier, spécialisé dans l’aéronautique.
La direction a annoncé lors d’un CSE le lancement « du plan de relance stratégique SKF Aerospace 2023, qui a pour objectif de préparer l’avenir et de renouer avec une croissance durable », a indiqué le groupe à l’AFP.
« Cette nouvelle organisation pourrait conduire à la création de 13 postes et à la suppression de 123 postes sur le site de Lons-le-Saunier à l’issue de la procédure d’information-consultation avec les représentants syndicaux », a-t-il précisé. Selon SKF, « la situation sanitaire et l’état actuel et à venir de l’aéronautique ne sont pas étrangers à cette réorganisation ».
Ce spécialiste de la mécanique (équipements rotatifs, dont les roulements à billes), des services à l’industrie (conception de machines, conseil dans la maintenance, etc.) et de l’ingénierie industrielle emploie 43.360 collaborateurs dans le monde, pour un chiffre d’affaires global de 8,1 milliards d’euros en 2019.
En France, SKF emploie plus de 3000 personnes sur plusieurs sites, dont 350 à Lons-le-Saunier. Ce site produit des pièces aéronautiques dont 40% sont destinées à l’exportation.

Ceci vous intéressera aussi
Sénatoriales : Joyandet (LR) et Rietmann (LR) élus en Haute-Saône

Alain Joyandet 969 grands électeurs haut-saônois votaient ce dimanche pour désigner leurs deux sénateurs. Alain Joyandet (LR)est réélu dès le Lire l'article

Sénatoriales : la droite rafle les trois sièges du Doubs

Jacques Grosperrin Jacques Grosperrin (LR) est élu avec 452 voix (27,95). La liste menée par Jean-Francois Longeot (DVD) recueille 579 Lire l'article

Des salariés du groupe Doctegestio au chevet de l’association Servir

L'Ehpad La Rosemontoise, à Valdoie, géré par l'association Servir. | ©Google street view Bernard Bensaid, président et fondateur du groupe Lire l'article

Les Suisses disent « non » à l’initiative pour « une immigration modérée »
Les Suisses disent « non » à l’initiative pour « une immigration modérée »

Les Suisses ne veulent pas limiter la circulation des personnes entre l'Union européene et leur pays. | Photo de Pixabay Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut