Le groupe suédois SKF prévoit la suppression d’une centaine de postes dans le Jura

SKF risque de supprimer une centaine postes de son site de Lons-le-Saunier.

L’équipementier industriel suédois SKF, un des leaders mondiaux dans le domaine du roulement mécanique, a annoncé mardi un plan de relance stratégique qui prévoit la suppression d’une centaine des 350 postes de son site de Lons-le-Saunier, spécialisé dans l’aéronautique.

(AFP)

L’équipementier industriel suédois SKF, un des leaders mondiaux dans le domaine du roulement mécanique, a annoncé mardi un plan de relance stratégique qui prévoit la suppression d’une centaine des 350 postes de son site de Lons-le-Saunier, spécialisé dans l’aéronautique.
La direction a annoncé lors d’un CSE le lancement « du plan de relance stratégique SKF Aerospace 2023, qui a pour objectif de préparer l’avenir et de renouer avec une croissance durable », a indiqué le groupe à l’AFP.
« Cette nouvelle organisation pourrait conduire à la création de 13 postes et à la suppression de 123 postes sur le site de Lons-le-Saunier à l’issue de la procédure d’information-consultation avec les représentants syndicaux », a-t-il précisé. Selon SKF, « la situation sanitaire et l’état actuel et à venir de l’aéronautique ne sont pas étrangers à cette réorganisation ».
Ce spécialiste de la mécanique (équipements rotatifs, dont les roulements à billes), des services à l’industrie (conception de machines, conseil dans la maintenance, etc.) et de l’ingénierie industrielle emploie 43.360 collaborateurs dans le monde, pour un chiffre d’affaires global de 8,1 milliards d’euros en 2019.
En France, SKF emploie plus de 3000 personnes sur plusieurs sites, dont 350 à Lons-le-Saunier. Ce site produit des pièces aéronautiques dont 40% sont destinées à l’exportation.

Ceci vous intéressera aussi
Territoire de Belfort : la situation se stabilise sur le réseau routier

De nombreuses chutes d'arbres ont ralenti les opérations de déneigement. | ©CD 90 L’ensemble des axes principaux (R.D. 83, R.D. 19, Lire l'article

Fusion PSA-Fiat : Marie Guite Dufay se dit « vigilante »
Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, le 22 juin 2019 à Belfort pour la manifestation de soutien aux salariés de General Electric.

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, lors d'une manifestation en faveur des salariés de GE.| © Archives LeTrois - Lire l'article

Audincourt, Montbéliard et Belfort offrent le stationnement pour les soldes
Audincourt, Montbéliard et Belfort offrent le stationnement pour les soldes

Gratuité non-stop à Audincourt, ce samedi à Belfort, et les 23 et 30 janvier à Montbéliard : les municipalités essayent de Lire l'article

Risque de coulées de neige dans les Vosges
L'enneigement invite aux randonnées à raquettes ou à ski de randonnée, mais en restant prudent.

Les équipement spéciaux (pneus neige, voire chaînes) sont obligatoire pour accéder à La-Planche-des-Belles-Filles. L'enneigement dans le massif des Vosges invite Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut