Le conseil départemental approuve la rénovation de l’auberge du Ballon d’Alsace

En 2019, le Département a réalisé l’acquisition de l’Auberge du Ballon d’Alsace. Lors de la séance plénière du conseil départemental le 23 septembre, les rénovations prévues ont été approuvées. « Les travaux permettront de renforcer l’isolation des façades et de la toiture et de réhabiliter l’espace locatif situé au premier étage en trois chambres d’hôtes et un dortoir de 60m², permettant ainsi un accueil de qualité de la clientèle », analyse le rapport prévu par le Département.  Cette opération permettra de revaloriser l’offre d’hébergements touristiques du Ballon d’Alsace. A terme, le but est d’acquérir le label « Grand Site de France ». Une action qui s’inscrit dans la stratégie touristique du Massif des Vosges par le conseil départemental. Cette opération a été retenue par l’Etat qui subventionne le projet à hauteur de 350 000 euros  au titre de la Dotation de soutien à l’investissement des départements (DSID). Le coût prévisionnel total s’élève à 1 497 000 euros TTC.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

La labellisation du massif du ballon d’Alsace comme Grand site de France se précise

La commission supérieure des sites, perspectives et paysages a rendu un avis favorable, fin septembre, pour attribuer le label Grand Lire l’article

L’ARS constate une reprise de l’épidémie de covid en Bourgogne-Franche-Comté
Les gestes-barrière et, en complément, le port du masque, doivent ralentir la propagation du virus.

Les gestes-barrières redeviennent d'actualité et sont fortement conseillés.| © Archives LeTrois L'ARS (agence régionale de santé) indique dans son communiqué Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal