Giromagny, Delle, Beaucourt et Grandvillars reconnues « Petites villes de demain »

Giromagny, Delle, Beaucourt et Grandvillars reconnues « Petites villes de demain »

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, a annoncé ce vendredi 11 décembre, la nouvelle liste des territoires éligibles au dispositif «Petites Villes de Demain». Giromagny, Delle, Beaucourt et Grandvillars intègrent le dispositif. Ce dernier est doté de 3 milliards d’euros sur 6 ans. Il « vise à soutenir la revitalisation des villes de moins de 20 000 habitants situées en dehors des grands pôles urbains et exerçant des fonctions de centralité dans leur bassin de vie, en révélant leur potentiel à travers l’offre d’équipements et de services », détaille un communiqué de presse de la préfecture du Territoire de Belfort.

Le soutien s’organise autour de 3 piliers :

  • le soutien en ingénierie pour donner aux collectivités les moyens de définir et mettre en œuvre leur projet de territoire, en particulier par le renforcement des équipes (par exemple avec une subvention d’un poste de chef de projet jusqu’à 75%), et l’apport d’expertises externes (ANCT, Ademe, Cerema, Banque des territoires, etc.)
  • des financements sur des mesures thématiques ciblées, mobilisées en fonction du projet de territoire et des actions à mettre en place
  • L’accès à un réseau, grâce au Club Petites villes de demain, pour favoriser l’innovation, l’échange d’expériences et le partage de bonnes pratiques entre acteurs du programme.

« Parmi les 60 mesures d’accompagnement, les petites villes de demain pourront également bénéficier du financement à hauteur de 75 % d’un chef de projet, du financement de postes de managers de centre-ville, d’un accompagnement de 2 jours pour des opérations complexes, de la prise en charge d’une partie du déficit des opérations de requalification des friches, du financement d’îlots de fraîcheur, de réductions fiscales pour des travaux d’immobilier ancien (Denormandie) dans le cadre d’opérations de revitalisation du territoire, de la création de Maisons France Services, de la création de Fabriques du Territoire, du déploiement de Micro-folies, d’aides financières et un accompagnement de la Fondation du patrimoine », énumère la préfecture. Les villes labellisées peuvent bénéficier des crédits affectés à la Relance pour financer des projets répondant à trois enjeux : écologie ; compétitivité ; et cohésion.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

Tour de France : départ de Belfort pour l’avant-dernière étape de l’édition 2023

Le parcours de l’édition 2023 du Tour de France a été dévoilé ce jeudi 27 octobre. L’avant-dernière étape démarrera de Lire l’article

De Belfort à Bienne, l’envie d’être sur la bonne voie se heurte aux difficultés

Relier le Canton du Jura et le Territoire de Belfort au mieux, c’est l’objectif pour 2026. En attendant, le projet Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal