Giromagny, Delle, Beaucourt et Grandvillars reconnues « Petites villes de demain »

Giromagny, Delle, Beaucourt et Grandvillars reconnues « Petites villes de demain »

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, a annoncé ce vendredi 11 décembre, la nouvelle liste des territoires éligibles au dispositif «Petites Villes de Demain». Giromagny, Delle, Beaucourt et Grandvillars intègrent le dispositif. Ce dernier est doté de 3 milliards d’euros sur 6 ans. Il « vise à soutenir la revitalisation des villes de moins de 20 000 habitants situées en dehors des grands pôles urbains et exerçant des fonctions de centralité dans leur bassin de vie, en révélant leur potentiel à travers l’offre d’équipements et de services », détaille un communiqué de presse de la préfecture du Territoire de Belfort.

Le soutien s’organise autour de 3 piliers :

  • le soutien en ingénierie pour donner aux collectivités les moyens de définir et mettre en œuvre leur projet de territoire, en particulier par le renforcement des équipes (par exemple avec une subvention d’un poste de chef de projet jusqu’à 75%), et l’apport d’expertises externes (ANCT, Ademe, Cerema, Banque des territoires, etc.)
  • des financements sur des mesures thématiques ciblées, mobilisées en fonction du projet de territoire et des actions à mettre en place
  • L’accès à un réseau, grâce au Club Petites villes de demain, pour favoriser l’innovation, l’échange d’expériences et le partage de bonnes pratiques entre acteurs du programme.

« Parmi les 60 mesures d’accompagnement, les petites villes de demain pourront également bénéficier du financement à hauteur de 75 % d’un chef de projet, du financement de postes de managers de centre-ville, d’un accompagnement de 2 jours pour des opérations complexes, de la prise en charge d’une partie du déficit des opérations de requalification des friches, du financement d’îlots de fraîcheur, de réductions fiscales pour des travaux d’immobilier ancien (Denormandie) dans le cadre d’opérations de revitalisation du territoire, de la création de Maisons France Services, de la création de Fabriques du Territoire, du déploiement de Micro-folies, d’aides financières et un accompagnement de la Fondation du patrimoine », énumère la préfecture. Les villes labellisées peuvent bénéficier des crédits affectés à la Relance pour financer des projets répondant à trois enjeux : écologie ; compétitivité ; et cohésion.

Ceci vous intéressera aussi
Une vidéo des pompiers belfortains pour recruter des femmes [vidéo]

Des pompiers sur le plateau d'entraînement du centre de Belfort-Sud, à Danjoutin. | ©Le Trois – Thibault Quartier. « Dans le Territoire Lire l'article

L’introspection du cinéma au Mois du film documentaire

La 20e édition du Mois du film documentaire se tient jusqu’au 22 novembre. Quatorze séances de cinéma, gratuites, sont programmées Lire l'article

Avec l’upcycling, Inser-vêt donne une nouvelle vie aux vêtements
Inser-vêt se lance dans un atelier de couture upcycling, pour transformer des vêtements de marques.

Vendredi, Inser-vêt a présenté sa collection de vêtements issus de l’upcycling. Des vêtements neufs, de marques, qui au lieu d’être Lire l'article

Lisi : l’usine de Delle éligible à un fonds de modernisation
Unité de production de Delle, de Lisi automotive former.

L’usine Lisi automotive former de Delle, qui appartient à la division Lisi Automotive du groupe Lisi, dont le siège est Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut