Des stagiaires de l’E2C créent un totem à la donation Jardot

À l’occasion des 20 ans de la donation Jardot, la Ville de Belfort et EDF ont convié un groupe de stagiaires de l’E2C à travailler autour de l’exposition Picasso, La Caisse à remords, Picasso graveur, issu du don de 45 estampes de Quentin Laurens, exécuteur testamentaire de Maurice Jardot. « Cela s’est décliné en 4 temps, précise l’école, avant d’énumérer : deux cours, en amont, sur « qui était Picasso » et « qu’est-ce que le patrimoine culturel » ? ; une rencontre avec une artiste plasticienne Pascale Lhomme ; une journée au musée avec une visite de l’exposition et la création par collage du totem inspiré de Picasso ; puis l’inauguration du totem lors de la soirée d’anniversaire de la fondation. » Les œuvres des stagiaires sont exposés pendant un mois devant le musée d’art moderne – donation Maurice-Jardot.

 

Défilement vers le haut