Des places en plus dans les formations des métiers de la santé

Le conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a décidé d’augmenter le nombre de places en formation d’infirmiers et d’aides-soignants, pour la nouvelle rentrée scolaire.

Le conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a décidé d’augmenter le nombre de places en formation d’infirmiers et d’aides-soignants, pour la nouvelle rentrée scolaire. « La crise sanitaire que nous traversons a exacerbé les besoins en professionnels de santé dans notre région. Compte-tenu de ce contexte inédit et pour prendre notre part à l’effort collectif, j’ai décidé́ d’ouvrir dès la rentrée de septembre trente places supplémentaires réparties sur l’ensemble des Instituts de Formation en Soins Infirmiers de la région », précise Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Cette augmentation porte à 1 380 le nombre de futurs professionnels qui commenceront leur cursus à la rentrée. « Entre 2020 et 2021, ce sont également 175 aides-soignants supplémentaires qui seront formés et pourront venir renforcer les effectifs des structures de soins collectifs et à domicile », relève la Région dans son communiqué. Le secteur social est également concerné, avec une augmentation de 30 places d’accompagnants éducatifs et social (AES), formés pour accompagner les personnes vulnérables. « Cette mesure représente un coût pour la Région estimé à plus de 1,16 million d’euros, dont 900 000 euros sont financés par le pacte régional d’investissement dans les compétences. Par ailleurs, l’augmentation du nombre d’élèves ne doit pas faire oublier le besoin de disposer de structures de soins capables d’assurer leur suivi en stage », a précisé Marie-Guite Dufay.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

L’ARS constate une reprise de l’épidémie de covid en Bourgogne-Franche-Comté
Les gestes-barrière et, en complément, le port du masque, doivent ralentir la propagation du virus.

Les gestes-barrières redeviennent d'actualité et sont fortement conseillés.| © Archives LeTrois L'ARS (agence régionale de santé) indique dans son communiqué Lire l’article

Belfort: le centre de dépistage du covid à nouveau dans les anciens locaux de la chambre de métiers
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

Le centre belfortain de dépistage du covid revient dans les anciens locaux e la chambre des métiers dès ce samedi Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal