Belfort : la ville prête à accueillir des réfugiés ukrainiens

La Ville de Belfort a affirmé son soutien à l’Ukraine en hissant le drapeau ukrainien sur le fronton de la mairie, ce lundi. « Si toutefois les combats devaient se poursuivre, la Ville de Belfort se tient à la disposition de l’État pour participer à l’effort collectif européen dans l’accueil des réfugiés contraints à l’exode », a affirmé Damien Meslot, maire de Belfort, dans un communiqué. Il dénonce « la transgression inacceptable de l’intégrité territoriale d’un Etat libre et démocratique en Europe. » Avant de poursuivre : « Le déluge de feu qui s’abat sur leur nation m’affecte d’autant plus que la Ville de Belfort est jumelée avec Zaporijjia, une métropole ukrainienne située au nord de la Crimée. »




Ceci vous intéressera aussi
Belfort : infirmière, elle change de vie pour reprendre la boulangerie familiale Lescuyer

Caroline aura 30 ans en octobre. Avant, elle travaillait en tant qu’infirmière, à Montbéliard. Une vocation, raconte-t-elle. Une vocation, mais Lire l'article

Didier Vallverdu : « J’ai toujours fait preuve d’une loyauté absolue »

Puni par le parti Les Républicains à la suite de sa candidature dissidente, Didier Vallverdu répond aux reproches formulées par Lire l'article

Sur le pied de guerre avec les soldats du 35e régiment d’infanterie [photos]

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Au cœur d’une mission furtive du 35e régiment d’infanterie

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Défilement vers le haut